Nous suivre Industrie Pharma

Daiichi Sankyo se place aux États-Unis

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Daiichi Sankyo se place aux États-Unis

Le siège américain de Daiichi Sankyo dans le New Jersey.

© © Daiichi Sankyo

LE GROUPE JAPONAIS MET LA MAIN SUR LE CALIFORNIEN PLEXXIKON.

Après les grands raids de Takeda, Astellas ou encore Eisai ces quatre dernières années, Daiichi Sankyo se lance aussi dans la croissance externe aux États-Unis. Le laboratoire japonais a ainsi signé un accord pour l'acquisition de Plexxikon dans le cadre d'une transaction de 805 millions de dollars (580 M€). 130 M$ supplémentaires pourraient être versés en fonction des avancées du produit le plus abouti de ce laboratoire de Berkeley (Californie), le PLX4032. Ce composé est actuellement en phase III de son développement clinique dans le traitement du mélanome métastatique. Le PLX4032 est co-développé par Plexxikon en partenariat avec le Suisse Roche. Via l'accord signé pour l'acquisition de Plexxikon, Daiichi Sankyo s'est octroyé une partie des droits commerciaux du PLX4032 aux États-Unis. Cette molécule est également développée (phase I) dans le traitement du cancer colorectal. En oncologie, le laboratoire de Berkeley dispose aussi d'un autre composé, également en phase I, dans le traitement du cancer du sein. Pour autant, Plexxikon, créé en 2001 et qui emploie 45 personnes, est aussi présent dans plusieurs autres aires thérapeutiques, avec les domaines du système nerveux central, des maladies inflammatoires, des maladies cardiovasculaires et rénales, ou encore des désordres métaboliques. D'ailleurs, après le PLX4032, le produit le plus avancé (phase II) concerne le traitement du diabète de type II. Cette acquisition permettra à Daiichi Sankyo de muscler sa présence sur le marché américain. Établi dans le New Jersey avec un centre de développement, le laboratoire japonais a fait un premier pas cette année en acquérant pour 10,25 M$ auprès d'Amcor une unité de conditionnement en Pennsylvanie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

DBV Technologies bouleverse son organigramme

DBV Technologies bouleverse son organigramme

La biotech française DBV Technologies a nommé Michel de Rosen en tant que président non-exécutif. Il succède au Dr Pierre-Henri Benhamou, cofondateur de DBV Technologies. Michel de Rosen siège au conseil[…]

11/03/2019 | StratégieImmunologie
MedImmune s'efface au sein d'AstraZeneca

MedImmune s'efface au sein d'AstraZeneca

Pfizer condamne deux sites en Inde

Pfizer condamne deux sites en Inde

Mallinckrodt veut se séparer de ses génériques

Mallinckrodt veut se séparer de ses génériques

Plus d'articles