Nous suivre Industrie Pharma

Daiichi Sankyo réorganise son amont au Japon

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire japonais se lance dans un plan de réorganisation de ses chaînes de production en amont. L'objectif de Daiichi Sankyo est de disposer à partir d'avril 2015 d'un système de production plus compétitif. Le projet concerne les filiales Daiichi Sankyo Propharma (DSPP), centrée sur la production d'ingrédients pharmaceutiques actifs (API), et Daiichi Sankyo Chemical Pharma (DSCP), focalisée sur la production d'API et d'intermédiaires. Lesquelles ne formeront plus qu'une seule entité à l'avenir pour mieux intégrer les productions d'API et d'intermédiaires. Dès avril 2013, les deux unités de ces deux filiales à Odawara, sur la façade ouest du Japon, ne formeront plus qu'une seule usine. L'unité de DSPP à Odawara a démarré en 1979 et dispose de 140 salariés. Elle produit notamment des API pour la franchise d'anti-hypertenseurs olmesartan de Daiichi Sankyo. Celle de DSCP, établie en 1963, recense 120 employés et produit aujourd'hui principalement des intermédiaires pour l'olmesartan, en particulier. Les deux filiales n'opèrent que depuis le Japon. DSPP dispose d'un total de cinq sites dans l'archipel pour la production en propre ou à façon de médicaments, de produits OTC et de lots cliniques. 1 600 salariés sont en poste. Sur l'année 2011-2012 close en mars dernier, DSPP a généré un chiffre d'affaires de 78 milliards de yens (765 M€). DSCP est plus modeste. Cette filiale n'est active que sur deux sites, dont celui d'Odawara, et emploie 340 personnes. Sur le dernier exercice fiscal, DSCP a enregistré un chiffre d'affaires de 9,9 Mrds de yens.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles