Nous suivre Industrie Pharma

Crucell délocalise son site coréen

Sujets relatifs :

,
La société néerlandaise annonce la relocalisation de son site de production de vaccins depuis Yongin vers Incheon, toujours en Corée. Elle a signé un accord avec toutes les parties concernées pour la relocalisation de ce site de production de ses vaccins pédiatriques Quinvaxem et Hepavax-Gene. La construction du nouveau site, dans la zone franche d'Incheon en Corée, devrait débuter sous peu. Le Quinvamex est exclusivement produit sur le site sud-coréen de Crucell, ce qui le place dans une position extrêmement vulnérable face à n'importe quel événement qui interromperait ou ralentirait la production. Le propriétaire du terrain, qui fournit également l'accès à l'eau et à l'électricité, serait apparemment susceptible de céder une partie des terres aux autorités locales et régionales à la suite de la construction d'un chemin de fer. Cees de Jong, directeur des opérations de Crucell, se félicite d'avoir réglé ces litiges de façon amicale. Le Quinvamex, codéveloppé par Crucell et Novartis, combine cinq vaccins pédiatriques: diphtérie, tétanos, coqueluche, hépatite B et l'Haemophilus influenzae (type b), un des agents principaux des méningites bactériennes et des pneumonies chez les enfants. Quelque 21,3 millions de doses du vaccin ont été vendues en 2007, contre 6,3 millions en 2006. Les ventes devraient être « significativement supérieures » en 2008, d'après le groupe. La production de ce vaccin sur le site de Yongin a déjà doublé sur l'année écoulée. Le nouveau site devrait permettre de faire face à la future demande prévue pour les années à venir. Crucell a décroché des contrats d'un montant total voisin d'un demi-milliard de dollars pour son vaccin pentavalent Quinvaxem. J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles