Nous suivre Industrie Pharma

Covidien cède Mallinckrodt Baker

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

C'est un tournant stratégique. Le groupe américain de dispositifs médicaux, d'équipements médicaux et de spécialités pharmaceutiques, recentre son périmètre d'activités. Covidien se sépare ainsi de ses spécialités chimiques, sa division Mallinckrodt Baker, qu'il cède pour 280 millions de dollars (226,7 M€) au fonds d'investissement américain New Mountain Capital. Mallinckrodt Baker a généré un chiffre d'affaires de 414 M$ l'an dernier, soit à peine 4 % du total du groupe (10,7 Mrds $ en 2009), et 216 M$ sur les six premiers mois de l'exercice 2009-2010 (clos en septembre). Covidien indique que cette cession correspond à son besoin de se focaliser sur ses segments en plus forte croissance et à plus forte profitabilité. Mallinckrodt Baker fabrique de multiples produits chimiques de haute pureté comme des réactifs, solvants, sels, minéraux, conservateurs, ainsi que des produits de chromatographie. Cette division dessert avant tout les marchés de la pharmacie, des laboratoires d'analyses, des biotechnologies, mais aussi de l'électronique, notamment la microélectronique, ainsi que certains marchés industriels. Mallinckrodt Baker dispose de cinq sites de production dans le monde, avec deux usines aux États-Unis et des unités aux Pays-Pas, en Malaisie et au Mexique. L'intérêt de New Mountain Capital est de se doter d'une plateforme de spécialités chimiques pour des marchés de niches. Le groupe, très diversifié, est seulement présent dans le domaine de la santé à travers des mutuelles ou des services de chirurgie. Cette diversification dans la chimie n'est probablement pas étrangère au recrutement il y a un an de Raj Gupta, ancien p-dg de Rohm and Haas.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles