Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Xenothera, Inotrem et Abivax « priorité nationale de recherche »

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Xenothera, Inotrem et Abivax « priorité nationale de recherche »

© Pexels

Les candidats-médicaments des trois biotechs ont été jugés prometteurs dans la lutte contre le Covid-19 par le gouvernement.

Le Comité de pilotage des essais thérapeutiques du gouvernement français a classé les essais contre le Covid-19 des biotechs Xenothera, Inotrem et Abivax « priorité nationale de recherche ». Ce dispositif national permet d’identifier et de prioriser les études les plus prometteuses en matière de recherche clinique sur le Covid-19. Plusieurs projets ont été autorisés ou sont en cours d’évaluation.

Les anticorps polyclonaux de Xenothera

Plus précisément, c’est l’essai Polycor mené par la biotech nantaise et le CHU de Nantes qui a reçu le label. Cette étude évalue le XAV-19, un cocktail d’anticorps polyclonaux protecteurs similaires à la réponse humaine naturelle contre les infections à SARS-CoV-2.

Une bonne nouvelle pour Xenothera, alors que l’essai a obtenu l’autorisation de l’ANSM concernant le démarrage de la phase IIb pour tester l’efficacité thérapeutique du candidat-médicament sur 400 patients dans plus de 40 centres hospitaliers en France.

« Nous démarrons enfin la partie quantitative de l’essai qui permettra de comparer le XAV-19 et un placebo. Les inclusions sont prévues dès cette semaine, pour se poursuivre jusqu’au printemps 2021. Pour réaliser cet essai clinique, nous disposons depuis cet été d’un lot de produit de 1 000 flacons. Nous venons de le compléter par un lot de 4 000 flacons », a déclaré Odile Duvaux, la présidente de Xenothera.

L’inhibiteur d’Inotrem

Du côté des Parisiens d’Inotrem, c’est l’étude de phase IIa du nangibotide, actuellement en cours chez les patients atteints de formes sévères du Covid-19, qui a reçu le label de « priorité nationale de recherche ».

Ce candidat-médicament, initialement testé contre le choc septique, est un inhibiteur de la voie TREM-1, une voie de signalisation impliquée dans les processus d’inflammation et surexprimée dans les formes sévères de Covid-19. L’essai se déroule en France et en Belgique ainsi qu’aux États-Unis.

« Avec nos partenaires, le CHRU de Nancy et le CHU de Limoges, nous avons pu démarrer cette étude dans des délais particulièrement rapides grâce à la mobilisation des autorités de santé et au financement de Bpifrance. Ce label gouvernemental va nous permettre d’accélérer cette étude afin d’évaluer rapidement le potentiel de ce traitement dans les formes sévères de Covid-19 », a commenté Jean-Jacques Garaud, le président d’Inotrem.

La petite molécule d’Abivax

La biotech, elle aussi parisienne, Abivax, s’est également vue attribuer ce label pour sa petite molécule l’ABX464.

À la base développé contre les maladies inflammatoires chroniques, cet actif présenterait, selon de nouvelles données in vitro, une triple action contre le SARS-CoV-2 : une action antivirale pour inhiber la réplication du virus, une action anti-inflammatoire pour prévenir et traiter le syndrome de détresse respiratoire aigüe et enfin la réparation tissulaire pour prévenir les séquelles pulmonaires à long terme. Dans cette perspective, un essai de phase IIb/III est actuellement mené chez des patients à risque élevé atteints du Covid-19.

« Nous sommes fiers de pouvoir participer à l’effort national et international de lutte contre le Covid-19, ainsi que de la décision du comité de pilotage Covid-19 du gouvernement français de labéliser l’essai miR-AGE, avec le candidat-médicament ABX464 comme priorité nationale de recherche, compte tenu des propriétés prometteuses d’ABX464 pour le traitement précoce des malades infectés. Abivax fait ses meilleurs efforts pour réaliser ce large essai clinique international et pour industrialiser rapidement la production industrielle du médicament ABX464, pour une commercialisation potentielle en 2021 », a indiqué Philippe Pouletty, le président du Conseil d’administration d’Abivax.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Sanofi va conditionner le vaccin de Pfizer et BioNTech

Covid-19 : Sanofi va conditionner le vaccin de Pfizer et BioNTech

À partir de l’été 2021, le laboratoire français ambitionne de distribuer 125 millions de doses du vaccin de la biotech allemande. « Pour répondre aux besoins de santé[…]

27/01/2021 | ConditionnementSanofi
Covid-19 : MSD abandonne deux candidats-vaccins, dont celui développé avec l’Institut Pasteur

Covid-19 : MSD abandonne deux candidats-vaccins, dont celui développé avec l’Institut Pasteur

Covid-19 : Comment Moderna veut adapter son vaccin face aux variants ?

Covid-19 : Comment Moderna veut adapter son vaccin face aux variants ?

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80 % le risque d’être infecté en EHPAD

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80 % le risque d’être infecté en EHPAD

Plus d'articles