Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Valneva revoit ses perspectives à la baisse

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Valneva revoit ses perspectives à la baisse

© Pexels

Le modèle de développement de la biotech, spécialisée dans les vaccins pour les voyageurs, est touché de plein fouet par l'arrêt des vols internationaux provoqué par l'épidémie de coronavirus.

Alors que certaines biotechs positionnées dans la lutte contre Covid-19 voient leur cours en bourse décoller, d'autres accusent le coup.

Valneva qui commercialise deux vaccins du voyage, l'un contre l'encéphalite japonaise, l'autre contre le choléra et la diarrhée causée par la bactérie ETEC, revoit ses prévisions de ventes à la baisse. La biotech estime ainsi que son chiffre d'affaires pour l'année 2020 pourrait être diminué de 20 à 40 M€ par rapport aux prévisions initiales, qui tablaient sur un résultat compris entre 125 et 135 M€. La demande pour ses produits est en effet portée par les marchés nord-américain et européen, touchés désormais par les limitations de voyage liées à l'épidémie de coronavirus. 

Concernant l'Ebitda, là encore Valneva revoit ses chiffres à la baisse et prévoit un Ebitda négatif d’un maximum de 50 M€ en 2020, comparé aux prévisions antérieures qui l'estimait à - 35 M€, au maximum. 

Le groupe estime avoir cependant assez de trésorerie pour traverser la crise. Fin décembre 2019, Valneva disposait d’une trésorerie de 64,4 M€ et, en février 2020, a annoncé un accord de financement de 85 M$ (79 M€), dans lequel la biotech a déjà tiré 45 M$. Valneva estime ainsi pouvoir disposer de 35 à 40 M€ de trésorerie à la fin de l'année. Une estimation qui comprendrait le tirage de l'intégralité de son financement mais ne tient pas compte d'éventuelles mesures de réduction des coûts ou de l'installation d'aides gouvernementales aux entreprises. 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La France commande 50 000 doses de l’antiviral de MSD

Covid-19 : La France commande 50 000 doses de l’antiviral de MSD

Le gouvernement français a confirmé sa précommande pour cet actif qui permettrait, selon ses derniers résultats cliniques, de réduire de moitié l’apparition de formes graves. Au cours d’une[…]

Stratégie : Novartis réfléchit à l’avenir de sa division Sandoz

Stratégie : Novartis réfléchit à l’avenir de sa division Sandoz

Covid-19 : L'Agence européenne du médicament débute l'évaluation du molnupiravir, un traitement par voie orale

Covid-19 : L'Agence européenne du médicament débute l'évaluation du molnupiravir, un traitement par voie orale

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Plus d'articles