Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Une alliance franco-britannique pour la mise au point d’un vaccin

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Une alliance franco-britannique pour la mise au point d’un vaccin

© Pixabay

Sanofi et GSK espèrent mettre au point un vaccin disponible en 2021.

« Afin de remédier à la pandémie actuelle », deux géants du vaccin, à savoir le numéro 1 mondial sur ce segment le Britannique GlaxoSmithKline (GSK) et le numéro 4 mondial, le Français Sanofi, ont annoncé la signature d’une lettre d’intention portant sur la mise au point d’un vaccin contre le Covid-19.

Concrètement, Sanofi apportera son antigène de la protéine S du coronavirus SARS-CoV-2, et GSK sa technologie de production de vaccins avec adjuvant à usage pandémique.

Pour rappel, la présence d’un adjuvant dans un vaccin permet de stimuler la réponse du système immunitaire et renforce l’action du médicament. L’ajout d’un adjuvant réduit ainsi la quantité de protéines nécessaires par dose, permettant la production d’une plus grande quantité, s’inscrivant ainsi dans une logique de production à grande échelle.

Les deux laboratoires envisagent des essais cliniques de phase I au deuxième semestre 2020 et, en cas de succès, une mise à disposition du vaccin d’ici le deuxième semestre 2021.

Sanofi et GSK ont d’ores et déjà conclu un accord de transfert de matériel qui leur permet de « commencer à travailler ensemble immédiatement », les modalités définitives de la collaboration devraient être communiquées dans les prochaines semaines.

« Le monde est aujourd’hui confronté à une crise sanitaire sans précédent et il est clair qu’aucune entreprise ne peut y remédier seule », a déclaré Paul Hudson, le directeur général de Sanofi.

Cette alliance s'inscrit dans le cadre d'un accord signé entre Sanofi Pasteur avec la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA), organisme qui relève du ministère américain de la Santé et des Services sociaux. Le projet était déjà développer un vaccin à base de protéines recombinantes.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Aux États-Unis, le Cyltezo (adalimumab-adbm) de Boehringer Ingelheim pourra désormais se substituer à l’Humira (adalimumab). La FDA vient d’accorder le statut de biosimilaire interchangeable au composé du[…]

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Thérapie génique : Takeda signe un partenariat avec Selecta Biosciences

Thérapie génique : Takeda signe un partenariat avec Selecta Biosciences

Plus d'articles