Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Un géant indien se lance dans la course au traitement

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

,
Covid-19 : Un géant indien se lance dans la course au traitement

© Pexels

Le laboratoire indien Zydus Cadila veut tester son interféron à longue durée d'action en traitement du Covid-19. Une demande a été déposée dans ce sens auprès des autorités américaines. 

C'est une piste supplémentaire dans le traitement du Covid-19. Le laboratoire Zydus Cadila, quatrième groupe pharmaceutique en Inde, annonce vouloir tester l'action de son PegiHep, un interféron alpha-2b, qu'il commercialise dans une version à longue durée d'action contre l'hépatite B et C.

Zydus a rempli une demande auprès de la FDA (Food and Drug Administration), pour obtenir le statut d'Investigational New Drug (IND), une étape indispensable pour démarrer un essai clinique chez l'homme. Une démarche motivée par deux études (non évaluées par des pairs) mises en ligne sur les plateformes MedRxiv et BioRxiv

Dans l'une d'elle, le produit a montré une efficacité in-vitro en diminuant la charge virale au niveau des cellules. Dans une seconde étude, menée en Chine sur 77 patients atteints de formes modérées, l'interféron a montré une diminution de la durée d'infection, associée à une baisse des cytokines IL-6. Ces molécules sont impliquées dans la phase inflammatoire de la maladie, qui contribue à la progression vers des formes sévères de Covid-19. 

Le produit de Zydus Cadila, breveté sous le nom de PegiHep, ne nécessite qu'une seule injection par semaine, ce qui facilite son administration par rapport aux autres formes d'interféron alpha-2b. 

Des interférons qui suscitent de l'intérêt

L'utilisation des interférons en traitement antiviral n'est pas nouvelle. Les interférons sont des protéines qui jouent un rôle dans la réponse immunitaire de l'organisme, notamment face aux infections virales. Ils contribuent à ralentir la réplication du virus. Pour cette raison, les interférons sont utilisés en traitement de maladies comme l'hépatite B ou C.

En 2003, lors de l'épidémie de SARS, l'interféron alpha avait par ailleurs été administré au Canada. Les patients traités avec l'interféron avaient montré des temps de récupération plus rapides lors d'anomalies pulmonaires. 

Contre le Covid-19, ces protéines suscitent également beaucoup d'intérêt à Cuba et en Chine, où elles sont aussi utilisées en traitement. En Europe, c'est un autre interféron, l'interféron bêta qui a été inclus à l'essai clinique européen Discovery, en association avec la combinaison de médicaments lopinavir/ritonavir (Kaletra). 

Le groupe indien Zydus espère ainsi pouvoir positionner sa version à longue durée d'action en traitement du Covid-19. Le laboratoire participe aussi à la lutte contre le nouveau coronavirus comme producteur d'hydroxychloroquine, une autre molécule actuellement à l'essai. 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Novartis s’entend avec Roche sur le RoActemra

Covid-19 : Novartis s’entend avec Roche sur le RoActemra

Novartis s’est engagé à produire la matière active de ce médicament qui appartient au portefeuille de Roche. Novartis vient de signer un accord avec son compatriote Roche pour produire le principe actif de son[…]

15/04/2021 | RocheAnticorps monoclonaux
Covid-19 : L’UE ne renouvellera pas ses commandes de vaccins auprès d’AstraZeneca et de J&J

Covid-19 : L’UE ne renouvellera pas ses commandes de vaccins auprès d’AstraZeneca et de J&J

Covid-19 : Le déploiement du vaccin de J&J retardé en Europe

Covid-19 : Le déploiement du vaccin de J&J retardé en Europe

Covid-19 : Échec pour le Farxiga d’AstraZeneca

Covid-19 : Échec pour le Farxiga d’AstraZeneca

Plus d'articles