Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Trois biotechs s'allient pour développer un vaccin en Europe

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Trois biotechs s'allient pour développer un vaccin en Europe

© Pexels

Les biotechs ReiThera, Univercells et Leukocare vont mettre en commun leurs compétences pour développer un vaccin contre le nouveau coronavirus. Six millions de doses sont espérées pour début 2021. 

C'est une alliance qui dépassent les frontières. La biotech italienne ReiThera s'associe à l'entreprise belge Univercells et à l'Allemand Leukocare pour mettre au point un vaccin contre le nouveau coronavirus.

Ce vaccin sera basé sur des vecteurs viraux adéno-associés présentant une protéine virale, la protéine Spike.

ReiThera apportera son savoir-faire en matière de vecteurs viraux en mettant à disposition son vecteur propriétaire. Univercells travaillera à la production du futur vaccin tandis que Leukocare améliorera sa formulation.

Par rapport aux vaccins par injection directe de protéines virales, à l'instar du projet noué entre Sanofi et GSK, le recours aux vecteurs viraux améliorerait l'efficacité. "Notre objectif est de mettre au point un vaccin qui ne nécessite pas d'adjuvant et soit efficace en une seule dose", ambitionne José Castillo, CTO et cofondateur d'Univercells. 

- Voir aussi : Coronavirus : Tout comprendre sur les différents vaccins en développement

6 millions de doses début 2021

Et pour développer ce vaccin, les trois biotechs ont adopté un calendrier resserré. ReiThera prévoit ainsi de démarrer les essais cliniques en Italie, dès cet été. De son côté, Univercells débutera la production du futur vaccin en octobre, avant même que les résultats des études ne soient totalement connus. "Nous prenons le risque de commencer la production en avance, ce qui ne se fait pas sur un développement de vaccin traditionnel, mais nous pensons que c'est un risque que nous devons prendre", nous précise José Castillo.

Avec la mise à disposition de sa plateforme de bioproduction rapide et compacte, Univercells vise une production de 6 millions de doses, disponibles dès début 2021. "Nous allons mettre sur pied une nouvelle capacité de production focalisée sur ce vaccin avec des travaux qui démarreront au mois de juin", programme José Castillo.

La biotech allemande Leukocare sera, elle, chargée d'améliorer la stabilité du vaccin. Les vecteurs viraux sont habituellement stockés et transportés à une température de -60°C. Leukocare va travailler à les rendre compatibles à une chaîne du froid traditionnelle, à 4°C. 

Une propriété qui doit contribuer à développer un vaccin plus accessible, y compris pour des pays en voie de développement.

Un vaccin accessible au plus grand nombre

Car c'est là l'autre objectif avoué du projet, développer un réseau capable de produire en plus grand nombre le vaccin, en se basant sur la technologie d'Univercells. "Reithera aura une unité de production jumelle de la nôtre en Italie et nous allons ensuite établir des partenariats à travers le monde pour produire davantage de doses", projette José Castillo.

La plateforme de production développée par Univercells occupe une faible empreinte au sol, ce qui diminue fortement les coûts de production de vaccins et rend cette fabrication accessible à davantage de pays dans le monde.

Un modèle qui pourrait être encore accéléré par l'obtention de financements externes. Les trois biotechs sont en contact avec des fondations et des organismes rattachés à l'Union Européenne. En 2019, la biotech belge avait obtenu 20 millions d'euros de la Banque européenne d'investissement (BEI) pour développer quatre vaccins à faible coût contre la polio, la rougeole, la rubéole et la rage.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Hydroxychloroquine : Méthodologie, données... Ce qui est reproché à l'étude parue dans The Lancet

Hydroxychloroquine : Méthodologie, données... Ce qui est reproché à l'étude parue dans The Lancet

Une lettre ouverte signée par des dizaines de scientifiques remet en question l'étude de The Lancet concluant sur l'inefficacité de l'hydroxychloroquine en traitement du Covid-19. Certains points de[…]

29/05/2020 | CoronavirusCovid-19
Dans les pipelines : Sanofi, BMS, Lilly

Dans les pipelines : Sanofi, BMS, Lilly

Gilead signe avec Arcus Biosciences

Gilead signe avec Arcus Biosciences

Oncodesign développe son offre Drug Discovery à l’international

Oncodesign développe son offre Drug Discovery à l’international

Plus d'articles