Nous suivre Industrie Pharma

Biotech en France

Covid-19, SLA… AB Science reprend des couleurs

NICOLAS VIUDEZ
Covid-19, SLA… AB Science reprend des couleurs

© Pexels

Après un mois de juin difficile, la biotech française rebondit grâce à un enchaînement de données positives pour le masitinib, son produit phare.

Après l’arrêt volontaire des essais cliniques de son candidat-médicament phare, le masitinib, début juin, suite à l’identification d’un risque de cardiopathie ischémique, AB Science enchaîne les bonnes nouvelles.

La biotech a d’abord vu son plan de gestion des risques validé par l’ANSM, une première étape pour une possible reprise de l’évaluation du masitinib en France. Pour permettre le redémarrage de ces évaluations, AB Science va notamment renforcer les critères d’éligibilité pour exclure les patients les plus à risque et augmenter le suivi de la fonction cardiaque pendant l’étude.

Côté clinique, le masitinib continue de performer. Cet inhibiteur de la tyrosine kinase, pris par voie orale, a présenté des données positives sur deux indications. Sur la sclérose latérale amyotrophique (SLA), la biotech a communiqué de nouvelles données de son étude de phase II/III, AB10015, montrant une prolongation de la survie de 25 mois pour un traitement à base de masitinib et riluzole par rapport au riluzole seul.

Des données jugées prometteuses, alors qu’une vaste étude de phase III, AB19001, est en cours, avec l’espoir de confirmer ces résultats. "L'étude confirmatoire de phase III en cours (AB19001), menée auprès de patients atteints de SLA présentant une perte de fonctionnalité légère ou modérée au moment de l’inclusion, correspond parfaitement à cette population", a souligné Albert Ludolph, professeur de neurologie et coordonnateur international de l’étude.

Un effet in vivo contre le Covid-19

Mais c’est sur une autre indication que le masitinib s’est fait remarquer au début de la semaine. Le candidat-médicament a bénéficié d’une publication dans la revue Science.

Cet article confirme le potentiel du masitinib comme traitement du Covid-19, avec une activité antivirale contre le SARS-CoV-2 observée sur un modèle animal.

Dans le détail, les chercheurs ont passé en revue 1 900 molécules et en ont retenu huit capables d’inhiber la protéase principale du SARS-CoV2, appelée 3CLpro. Parmi ces composés, c’est le masitinib qui s’est révélé avoir le meilleur potentiel.

Les souris infectées par le coronavirus puis traitées au masitinib ont montré une réduction de la charge virale supérieure à 200 fois dans les poumons et le nez. Des résultats prometteurs mais qui devront être confirmés chez l’Homme.

Un flux d’actualités positives qui a fait doubler le cours de l’action d’AB Science sur le marché de l’Euronext, par rapport au mois de juin.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : GeNeuro collabore avec Northwestern University sur le Covid long

Covid-19 : GeNeuro collabore avec Northwestern University sur le Covid long

À terme, la biotech espère tester son anticorps monoclonal contre le Covid long.   La biotech suisse spécialisée dans les maladies neurodégénératives et auto-immunes, GeNeuro, a signé[…]

24/09/2021 | CoronavirusCovid-19
En bref : Inventiva, Medesis Pharma, NFL Biosciences

En bref : Inventiva, Medesis Pharma, NFL Biosciences

Jeito Capital réunit 534 M€

Jeito Capital réunit 534 M€

Boehringer Ingelheim acquiert Abexxa Biologics

Boehringer Ingelheim acquiert Abexxa Biologics

Plus d'articles