Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : SK Bioscience et GSK avancent un vaccin en phase III

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : SK Bioscience et GSK avancent un vaccin en phase III

© Pexels

Les premiers résultats sont espérés au cours du premier semestre de 2022.

 

Le laboratoire britannique GlaxoSmithKline (GSK) et son homologue coréen SK Bioscience viennent d’annoncer le passage en phase III de leur candidat-vaccin contre le Covid-19, le GBP510.

Ce candidat-vaccin repose sur une technologie à protéine recombinante de surface, combinée à un adjuvant développé par GSK. Le passage en phase III fait suite aux résultats intermédiaires de phase I/II dans lesquels l’actif a démontré un taux de séroconversion de 100 % et des titres d’anticorps neutralisants cinq à huit fois plus élevés que dans le sérum de personnes guéries du Covid-19.

En outre, aucun problème de sécurité n’a été mis en évidence, selon les deux laboratoires. Les résultats de l'étude de phase III sont attendus au premier semestre 2022.

Un vaccin financé par la CEPI

Si ces derniers s’avèrent positifs, le vaccin devrait être fourni à grande échelle dans le monde entier via l’initiative mondiale Covax, menée par la Gavi (Vaccine Alliance), la CEPI (Coalition for epidemic preparedness innovations) et l’OMS, pour assurer les campagnes de vaccination dans les pays à faibles revenus.

« Bien que de nombreux pays aient fait de bons progrès en matière de vaccination, il reste un besoin de vaccins accessibles et abordables contre le Covid-19 pour assurer un accès équitable et protéger les personnes à travers le monde. Nous sommes heureux d'y contribuer avec l'adjuvant pandémique de GSK et de travailler avec SK pour livrer le vaccin à grande échelle via Covax, s'il est approuvé », a commenté Thomas Breuer, directeur de la santé mondiale de GSK.

Le GBP510 est un candidat-vaccin à nanoparticules ciblant la protéine Spike du SARS-CoV-2, combiné à un adjuvant développé par GSK. Pour le développement de ce vaccin, le laboratoire coréen a pu compter sur le soutien de la Fondation Bill & Melinda Gates et de la CEPI à hauteur de 213 millions de dollars (180 M€).

Outre le vaccin de SK, l’adjuvant du laboratoire britannique est mis à contribution dans le développement d’autres candidats-vaccins, comme ceux de Sanofi et de Medicago.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Les anticorps de Xenothera bientôt à l’essai au Vietnam

Biotech en France

Covid-19 : Les anticorps de Xenothera bientôt à l’essai au Vietnam

La biotech nantaise s’est entendue avec les autorités sanitaires vietnamiennes et Vingroup pour évaluer et commercialiser ses anticorps polyclonaux contre le Covid-19.   Xenothera vient de signer un protocole[…]

Covid-19 : L’ANSM alerte sur le vaccin de Janssen

Covid-19 : L’ANSM alerte sur le vaccin de Janssen

Covid-19 : Le Royaume-Uni résilie son contrat avec Valneva

Biotech en France

Covid-19 : Le Royaume-Uni résilie son contrat avec Valneva

En bref : Inventiva, Moderna, National Resilience

En bref

En bref : Inventiva, Moderna, National Resilience

Plus d'articles