Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Sanofi teste un deuxième vaccin avec Translate Bio

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Sanofi teste un deuxième vaccin avec Translate Bio

© Pixabay

Sanofi ne part pas de zéro. En 2018, le géant de la pharmacie avait signé un premier accord avec la biotech américaine en vue de développer des vaccins à ARNm contre plusieurs maladies infectieuses.

Sanofi Pasteur et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), démarrent une collaboration dans le but de développer un nouveau vaccin à ARNm contre le coronavirus.

Translate Bio a déjà commencé à produire plusieurs ARNm synthétiques et utilisera sa plateforme ARNm pour développer et produire plusieurs candidats-vaccins contre le coronavirus. Cette plateforme, baptisée MRT platform, est le fruit de plus de dix ans de travaux, d’abord au sein du laboratoire Shire. Elle avait ensuite été rachetée début 2017 par la biotech RaNa Therapeutics, très vite renommée Translate Bio.

De son côté, Sanofi Pasteur apportera son savoir-faire en matière de développement clinique de vaccins.

Avec sa plateforme d’ARNm thérapeutiques, Translate Bio dispose d’une capacité de production d’un lot de 100 grammes. Le communiqué des deux partenaires souligne que des locaux de fabrication dédiés sont en cours de construction chez un partenaire sous-traitant, dont le nom n’a pas été révélé. Objectif : produire au moins deux lots de 250 grammes par mois. Selon la dose définitive à administrer à des sujets humains, la plateforme ARNm de Translate Bio a le potentiel de satisfaire à la demande future en réponse à une situation de pandémie.

Une collaboration entamée en 2018

Sanofi et Translate Bio se connaissent déjà puisqu’ils ont démarré en 2018 une première collaboration dans le but de développer des vaccins à ARNm contre cinq agents pathogènes à l'origine de maladies infectieuses, dont la nature n'a pas été précisée. A l’époque Sanofi devait verser un paiement initial de 45 millions de dollars (38,9 M€) à Translate Bio, qui devait pouvoir recevoir jusqu'à 805 M$ en paiements d'étapes liées au développement puis à la commercialisation de vaccins.

Quant à Sanofi, il s’agit de la deuxième collaboration qu’il noue en vue de développer un candidat-vaccin contre le virus responsable de la Covid-19. En février 2020, Sanofi a en effet annoncé une collaboration avec la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA) pour le développement d’un candidat-vaccin contre le coronavirus et, plus spécifiquement, d’un vaccin à base de protéines recombinantes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Résultats de phase I positifs pour le vaccin de Novavax

Covid-19 : Résultats de phase I positifs pour le vaccin de Novavax

Après AstraZeneca et Moderna Therapeutics, c’est au tour de Novavax d’annoncer des résultats cliniques satisfaisants au sujet de son candidat-vaccin contre le Covid-19. La biotech américaine a[…]

05/08/2020 | Actus LaboCoronavirus
Dépakine : Sanofi mis en examen pour homicides involontaires

Dépakine : Sanofi mis en examen pour homicides involontaires

CDMO : Lonza augmente ses capacités à Viège

CDMO : Lonza augmente ses capacités à Viège

Covid-19 : Emergent BioSolutions sélectionné par AstraZeneca

Covid-19 : Emergent BioSolutions sélectionné par AstraZeneca

Plus d'articles