Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Sanofi, Novartis, Bayer... Les dons de chloroquine se multiplient

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Sanofi, Novartis, Bayer... Les dons de chloroquine se multiplient

Novartis va mettre à disposition 130 millions de doses

© Novartis

Les laboratoires pharmaceutiques vont donner des millions de doses du médicament actuellement à l'essai.

Alors que l'hydroxychloroquine va être intégrée dans l'essai clinique européen Discovery, la question de sa disponibilité se pose. Et les laboratoires qui fabriquent le médicament ont multiplié les annonces de dons pour se montrer rassurant sur leur capacité à fournir la molécule. 

Sanofi a ainsi annoncé mettre à disposition de la France plusieurs millions de doses de ce médicament, qu'il commercialise sous le nom de Plaquenil, pour pouvoir traiter 300 000 patients. Le ministre de la Santé a par ailleurs annoncé avoir suspendu toutes les exportations de la molécule, pour anticiper une forte demande sur le territoire.

Aux États-Unis, où les stocks sont déjà en tension, Bayer a annoncé offrir trois millions de comprimés de chloroquine, qu'il commercialise sous le nom de Resochin, aux hôpitaux américains. Le géant israélien Teva a amplifié ce mouvement en donnant d'ici la fin du mois six millions de comprimés, lui aussi à destination des États-Unis. Teva portera ce nombre à plus de dix millions de comprimés, courant avril.  

Enfin Novartis, via sa division dédiée aux médicaments génériques Sandoz, s'est dit prêt à donner jusqu'à 130 millions de doses, d'ici fin mai. Un chiffre qui comprend les 50 millions de doses actuellement dans les stocks du laboratoire suisse. Novartis annonce par ailleurs travailler sur l'augmentation de sa production de chloroquine dans le monde. 

Une stratégie qu'a déjà amorcé Mylan, qui a annoncé redémarrer sa production aux États-Unis.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Comment les biotechs font face à la crise ?

Covid-19 : Comment les biotechs font face à la crise ?

Crise du coronavirus, impact sur les biotechs, participation à la lutte contre l'épidémie et perspectives. Entretien avec Franck Mouthon, président de France Biotech Industrie Pharma : Quelles sont les[…]

La Bétadine de Mylan, un geste barrière de plus contre le coronavirus

La Bétadine de Mylan, un geste barrière de plus contre le coronavirus

Genfit poursuit la phase III de l’Elafibranor

Genfit poursuit la phase III de l’Elafibranor

Une visibilité jusqu’en 2021 pour Ose Immunotherapeutics

Une visibilité jusqu’en 2021 pour Ose Immunotherapeutics

Plus d'articles