Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Sanofi et GSK réservent 200 millions de doses de leur vaccin pour les pays à faible revenu

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Sanofi et GSK réservent 200 millions de doses de leur vaccin pour les pays à faible revenu

© Pexels

Les deux laboratoires se sont associés au Gavi pour assurer une distribution équitable de leur vaccin potentiel.

 

Le Français et son homologue britannique, qui développent conjointement un candidat-vaccin contre le nouveau coronavirus, se sont alliés au Gavi, the Vaccine Alliance, via un mécanisme de regroupement d’achats appelé Facilité COVAX.

L’objectif est d’assurer un accès équitable aux vaccins contre le Covid-19 partout dans le monde. Sanofi et GSK se sont ainsi engagés à mettre à disposition de la Facilité COVAX 200 millions de doses de leur vaccin potentiel en cas d’approbation règlementaire.

« La mise en place de partenariats uniques est essentielle pour pouvoir répondre à une crise sanitaire de cette ampleur. L’engagement que nous prenons aujourd’hui en faveur de la Facilité COVAX nous donne collectivement de meilleures chances de contrôler la pandémie », a indiqué Thomas Triomphe, le vice-président exécutif et responsable Monde de Sanofi Pasteur.

Co-dirigée par Gavi, la Facilité COVAX regroupe des gouvernements, des organisations sanitaires internationales, des entreprises et des organismes philanthropiques dans le but d’accélérer le développement, la production et l’accès équitable à des vaccins contre le Covid-19. Plus de 180 pays ont récemment adhéré à ce mécanisme.

Le candidat-vaccin de Sanofi et GSK est un vaccin adjuvanté à base de protéine recombinante. Depuis septembre, cet actif est testé en phase II/III dans 11 sites d’étude aux États-Unis, sur 440 adultes en bonne santé. Les premiers résultats sont attendus pour le début du mois de décembre 2020.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Aux États-Unis, le Cyltezo (adalimumab-adbm) de Boehringer Ingelheim pourra désormais se substituer à l’Humira (adalimumab). La FDA vient d’accorder le statut de biosimilaire interchangeable au composé du[…]

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Thérapie génique : Takeda signe un partenariat avec Selecta Biosciences

Thérapie génique : Takeda signe un partenariat avec Selecta Biosciences

Plus d'articles