Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Regeneron annonce des résultats positifs pour son traitement par anticorps

NICOLAS VIUDEZ
Covid-19 : Regeneron annonce des résultats positifs pour son traitement par anticorps

© Pexels

La combinaison de deux anticorps monoclonaux développée par le laboratoire américain a permis de réduire le risque de contamination entre les personnes d'un même foyer.

Alors que la vaccination est au cœur des préoccupations, les traitements par anticorps tentent de faire une percée dans l’arsenal thérapeutique disponible contre le Covid-19.

Regeneron a ainsi communiqué sur les résultats de deux essais cliniques de phase III. Ces données démontrent, selon le laboratoire, l’efficacité de sa combinaison de deux anticorps monoclonaux, casirivimab et imdevimab, associés en un traitement appelé REGEN-COV.

La première étude porte sur le risque de contamination pour des personnes d’un même foyer, suite à un premier cas d’infection au coronavirus. Plus de 1 500 personnes au contact d’une personne contaminée ont ainsi été inclues dans l’étude. La moitié ont reçu une dose de 1 200 mg du duo d’anticorps de Regeneron, administrée par voie sous-cutanée. L’autre moitié constituait le groupe de contrôle et a reçu un placebo.

Au total, un mois après l’administration, seules onze personnes traitées avec la combinaison de Regeneron ont été positives au SARS-CoV-2 contre 59 pour le groupe placebo. Selon le laboratoire, son traitement, administré préventivement, diminuerait ainsi de 81 % le risque d’être contaminé au sein d’un même foyer.

Fort de ce résultat, Regeneron souhaite avancer vers une demande d’autorisation, aux États-Unis, pour un traitement préventif des personnes à risque. Le traitement d’anticorps pourrait également être un recours pour les personnes qui ne répondent pas à la vaccination.

Dans un second essai de phase III, effectué sur un nombre plus réduit de personnes (204), le traitement de Regeneron, toujours administré par voie sous-cutanée, a permis de réduire le risque de progression vers une forme symptomatique pour des personnes sans symptôme. 

De nombreux laboratoires se sont lancés dans le développement de traitement par anticorps monoclonaux, à l’instar de Roche ou de Lilly dont la combinaison d’anticorps est en cours d’évaluation en Europe.

Le traitement de Regeneron avait bénéficié d’un VRP de luxe,, en octobre 2020, puisque Donald Trump, touché par le Covid-19 et hospitalisé, avait été traité avec les anticorps du laboratoire américain. Bien que présentant des résultats prometteurs, le recours aux anticorps reste limité, en raison d'évaluations encore en cours, des quantités disponibles et d’un coût unitaire pouvant atteindre plus de mille dollars par dose.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Novartis prolonge son accord avec BioNTech

Covid-19 : Novartis prolonge son accord avec BioNTech

La signature du premier contrat remonte à février 2021. Novartis vient de signer un nouvel accord avec la biotech allemande BioNTech concernant la production de son vaccin à ARNm contre le Covid-19 développé[…]

21/10/2021 | NovartisVaccins
Covid-19 : Valneva avance sur son vaccin et se projette sur 2022

Biotech en France

Covid-19 : Valneva avance sur son vaccin et se projette sur 2022

Covid-19 : Curevac change de cap et va privilégier son vaccin à ARNm de seconde génération

Covid-19 : Curevac change de cap et va privilégier son vaccin à ARNm de seconde génération

Covid-19 : Bons résultats de phase III pour les anticorps d’AstraZeneca

Covid-19 : Bons résultats de phase III pour les anticorps d’AstraZeneca

Plus d'articles