Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Pas de vaccin Sanofi/GSK avant la fin de l’année 2021

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Pas de vaccin Sanofi/GSK avant la fin de l’année 2021

© Pexels

Espéré pour le mois de juin 2021, le vaccin ne sera pas disponible avant le quatrième trimestre 2021. En cause, des résultats moins bons que prévu, chez les personnes de plus de 50 ans.

Sanofi et GSK ont annoncé que l’arrivée de leur vaccin, qui repose sur une technologie de protéine recombinante associée à un adjuvant, prenait du retard. Initialement prévu dès le mois de juin 2021, le vaccin pourrait n'être finalement disponible qu'à partir du quatrième trimestre 2021. 

Réponse immunitaire insuffisante chez les plus de 50 ans

Si les résultats de l’étude de phase I/II ont montré que le vaccin entraînait une réponse immunitaire positive, comparable à celle d’une personne déjà infectée par le Covid-19, chez les adultes âgés de 18 à 49 ans, la réponse est estimée faible chez les adultes de plus de 50 ans. Un résultat « potentiellement attribuable à une concentration insuffisante d’antigènes », a commenté Sanofi, obligé de revoir sa copie.  

« Aucune entreprise pharmaceutique ne peut réussir seule et nous avons besoin de plus d’un vaccin pour lutter contre cette pandémie mondiale », a commenté Thomas Triomphe, vice-président exécutif et responsable de Sanofi Pasteur. « Notre objectif est de travailler en étroite collaboration avec notre partenaire Sanofi pour développer ce vaccin, avec une formulation d’antigènes améliorée », a, pour sa part, ajouté Roger Connor, président de GSK Vaccines. 

Jusqu'à 300 millions de doses pour l'Europe

Une phase IIb est désormais prévue pour débuter en février 2021, avec une étude de phase III qui pourrait démarrer au deuxième trimestre de 2021, ce qui bascule la disponibilité potentielle du vaccin à fin 2021, sous réserve de résultats positifs.   

L’Europe a signé un accord avec Sanofi et GSK pour commander jusqu’à 300 millions de doses de leur vaccin. Des dizaines de millions de doses ont par ailleurs été commandées par le Royaume-Uni, le Canada et les États-Unis. 

Les vaccins à ARNm de Moderna et de Pfizer/BioNTech, sur la technologie innovante à ARNm, sont en bonne voie pour être les premiers vaccins autorisés sur le marché européen par l’EMA, l’agence européenne du médicament.  

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80% le risque d’être infecté en EHPAD

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80% le risque d’être infecté en EHPAD

Le Bamlanivimab, un anticorps monoclonal développé par Lilly a permis de réduire significativement le risque de contracter une forme symptomatique de Covid-19, selon une étude réalisée auprès de[…]

Neurologie : Servier signe avec MiNA Therapeutics

Neurologie : Servier signe avec MiNA Therapeutics

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Plus d'articles