Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Novartis veut trancher le débat sur l'hydroxychloroquine

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Novartis veut trancher le débat sur l'hydroxychloroquine

© Novartis

Le laboratoire suisse va lancer, aux États-Unis, un essai clinique comparant l'efficacité de l'hydroxychloroquine, associée ou non à l'azithromycine, à un groupe placebo. 

Les semaines passent et les questions sur l'efficacité de l'hydroxychloroquine en traitement de Covid-19 demeurent. La molécule, qui fait partie de l'essai européen Discovery, a aussi vu ses dernières semaines se multiplier des annonces de résultats cliniques, souvent critiqués sur leurs méthodologies.

Le laboratoire suisse a obtenu l'autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) pour lancer une étude clinique de phase III dans les prochaines semaines, sur le sol américain. Contrairement aux études déjà publiées, l'essai programmé vise à apporter un haut niveau de preuve scientifique, avec une méthodologie que Novartis a détaillée. 

Un essai randomisé avec un groupe contrôle

Les 440 patients de l'étude seront recrutés dans plus d'une douzaine d'hôpitaux différents, aux États-Unis. Ils seront répartis de manière aléatoire dans trois groupes, sans savoir quel traitement ils recevront. Le premier groupe de patients recevra l'hydroxychloroquine, le second groupe sera traité avec une combinaison hydroxychloroquine et azithromycine et le troisième groupe sera le groupe contrôle, recevant un placebo.

Une méthodologie qui comprend donc la combinaison de médicaments médiatisée par le Pr. Raoult, incluant l'antibiotique azithromycine et l'hydroxychloroquine. C'est une des différences notables avec l'essai multicentrique Hycovid, lancé en France par le CHU d'Angers et qui met à l'essai un protocole basé uniquement sur l'hydroxychloroquine. Par rapport aux travaux du professeur marseillais, l'essai clinique de Novartis comprend par ailleurs un groupe contrôle, répartit les patients de façon randomisée et est mené sur plusieurs hôpitaux, des points qui faisaient défauts aux premières études publiées sur le sujet. 

Avec cet essai, Novartis vise à définitivement trancher le débat sur l'efficacité de l'hydroxychloroquine, une molécule que le laboratoire produit et soutient depuis plusieurs semaines.

Un don de 130 millions de comprimés

L'hydroxychloroquine est notamment fabriquée et commercialisée par Sandoz, la filiale de Novartis dédiée aux médicaments génériques.

Fin mars, le laboratoire s'était ainsi engagé à donner 130 millions de comprimés d'hydroxychloroquine, destinés au monde entier. Novartis annonce avoir déjà livré 30 millions d'unités. Il rejoint en cela de nombreux laboratoires qui fabriquent la molécule et qui ont multiplié les promesses de dons ces dernières semaines. 

L'hydroxychloroquine a par ailleurs été publiquement soutenue par le p-dg de Novartis, Vas Narasimhan. Le dirigeant avait ainsi qualifié l'hydroxychloroquine de "plus grand espoir dans la lutte contre le coronavirus", dans une déclaration au journal suisse SonntagsZeitung

Avec cet essai clinique, Novartis va tenter d'appuyer un peu plus les dires de son dirigeant. Mais avec des résultats qui ne sont pas attendus avant plusieurs semaines, le débat sur une utilisation rapide et massive de l'hydroxychloroquine a encore de beaux jours devant lui. 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Servier va investir 100 M€ dans le Daflon à Bolbec

Servier va investir 100 M€ dans le Daflon à Bolbec

Le laboratoire français va créer une nouvelle ligne de production pour le principe actif du Daflon. Une opération qui va s'accompagner de la création d'une centaine d'emplois sur le site normand.  Le[…]

21/10/2020 | Chimie fineActus Labo
Delpharm met la main sur un site polonais de GSK

Delpharm met la main sur un site polonais de GSK

Covid-19 : Pfizer et BioNTech demanderont une autorisation d'urgence en novembre

Covid-19 : Pfizer et BioNTech demanderont une autorisation d'urgence en novembre

Covid-19 : Evotec reçoit un financement de la fondation Bill & Melinda Gates

Covid-19 : Evotec reçoit un financement de la fondation Bill & Melinda Gates

Plus d'articles