Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Mylan augmente sa production de chloroquine

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Mylan augmente sa production de chloroquine

© Pexels

Le laboratoire anticipe une forte demande liée à l'approbation de la chloroquine en traitement des formes graves de Covid-19

Efficace ou pas la chloroquine ? Certains laboratoires semblent s'être déjà fait une idée sur le sujet. Mylan a ainsi annoncé redémarrer sa production de comprimés d'hydroxychloroquine sur son site de Virginie-Occidentale (États-unis). Le laboratoire anticipe une forte demande liée à l'approbation du médicament en traitement des formes sévères de Covid-19.

Mylan espère commencer à livrer cette production à partir de mi-avril. En s'appuyant sur son stock actuel de principe actif, Mylan pourrait produire jusqu'à 50 millions de comprimés et traiter plus d'1,5 millions de patients. Le laboratoire, qui dispose de trois sites de production en France, annonce aussi travailler à augmenter sa production d'hydroxychloroquine en dehors des États-Unis.

Des essais cliniques attendus

Notamment utilisée en traitement du paludisme, l'hydroxychloroquine pourrait bien connaître une seconde vie en étant utilisée en traitement des formes graves de coronavirus. Jeudi 19 mars, Donald Trump a vanté les mérites du produit, annonçant même que la FDA avait autorisé son utilisation pour Covid-19, ce que l'autorité américaine a réfuté dans un second temps. Le président américain a renouvelé son appel à aller plus vite sur l'utilisation de la combinaison hydroxychloroquine et azithromycine, dans un tweet daté du 21 mars.

En France, c'est un essai du Pr Didier Raoult, directeur de l'IHU Méditerranée, portant sur 24 patients, qui a mis l'hydroxychloroquine sous le feu des projecteurs. Des essais cliniques complémentaires devraient rapidement démarrer dans le monde entier. En Europe, l'efficacité du médicament va notamment être testé dans l'essai Discovery.

Quelle disponibilité pour l'hydroxychloroquine ?

Face au potentiel de l'hydroxychloroquine, et aux craintes de pénurie sur une partie de la chaîne du médicament, la question de la disponibilité du médicament se pose. Si Mylan redémarre sa production, les autres laboratoires fournisseurs se sont voulus rassurants et ont multiplié les annonces de dons. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a par ailleurs confirmé avoir interdit l'exportation de la chloroquine depuis plus de deux semaines, pour anticiper tout besoin futur. 

De quoi espérer faire face à l'augmentation considérable de la demande si le produit devait être autorisé prochainement en traitement des formes sévères de Covid-19.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

La Bétadine de Mylan, un geste barrière de plus contre le coronavirus

La Bétadine de Mylan, un geste barrière de plus contre le coronavirus

Professeur de pharmacie industrielle et directeur du Laboratoire de Technologie Pharmaceutique Industrielle de Bordeaux (LTPIB), Luc Grislain veut attirer l’attention sur un nouveau geste barrière : le gargarisme de[…]

02/04/2020 | Actus LaboCoronavirus
Genfit poursuit la phase III de l’Elafibranor

Genfit poursuit la phase III de l’Elafibranor

Une visibilité jusqu’en 2021 pour Ose Immunotherapeutics

Une visibilité jusqu’en 2021 pour Ose Immunotherapeutics

Covid-19 : Un test de diagnostic rapide arrive en France

Covid-19 : Un test de diagnostic rapide arrive en France

Plus d'articles