Nous suivre Industrie Pharma

abonné

Exclusif

Covid-19 : Medicago développe un vaccin fabriqué sur des plantes

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Medicago développe un vaccin fabriqué sur des plantes

© Medicago

La biotech québécoise travaille sur un futur vaccin contre le Covid-19 produit par des feuilles de plantes vertes. Explications avec Nathalie Charland, directrice principale des affaires scientifiques et médicales de Medicago.

Dans la grande course mondiale au vaccin, les capacités de production deviennent des éléments stratégiques. Et si le futur vaccin contre le covid-19 n’était pas produit dans un bioréacteur en inox mais dans une serre, par des feuilles de plantes vertes ? C’est tout le concept de la biotech québécoise Medicago, qui transforme les végétaux en mini-usine à vaccin.

Un vaccin à base de particules pseudo-virales

Le projet de vaccin de Medicago repose sur une technologie à protéines virales ou plutôt à particules pseudo-virales. « Nous développons des particules pseudo-virales, qui ne sont pas infectieuses et contiennent plusieurs copies d’une protéine du coronavirus qui vont stimuler le système immunitaire inné et adaptatif », résume Nathalie Charland, directrice principale des affaires scientifiques et médicales de Medicago.

La biotech a déjà pu éprouver cette technologie de particules pseudo-virales en développant un vaccin contre la grippe saisonnière, actuellement à l'étude par Santé Canada après la finalisation d'un programme d'études cliniques visant à démontrer son innocuité et son efficacité sur plus de 25 000 sujets.

Pour son candidat-vaccin contre le Covid-19, Medicago va évaluer le produit avec deux adjuvants différents, l’un issu de Dynavax et l’autre développé par GSK, qui fait aussi l’objet d’un projet avec le candidat-vaccin de Sanofi. « Nous avons débuté l’essai clinique de phase I à la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Aux États-Unis, le Cyltezo (adalimumab-adbm) de Boehringer Ingelheim pourra désormais se substituer à l’Humira (adalimumab). La FDA vient d’accorder le statut de biosimilaire interchangeable au composé du[…]

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Thérapie génique : Takeda signe un partenariat avec Selecta Biosciences

Thérapie génique : Takeda signe un partenariat avec Selecta Biosciences

Plus d'articles