Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Les Etats-Unis investissent 486 M$ dans la combinaison d'anticorps d'AstraZeneca

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Les Etats-Unis investissent 486 M$ dans la combinaison d'anticorps d'AstraZeneca

© AstraZeneca

L’AZD7442 va être évalué en phase III pour la prévention et le traitement du Covid-19.

Après avoir commandé 300 millions de doses du potentiel vaccin contre le SARS-CoV-2 d’AstraZeneca et de l’Université d’Oxford, le gouvernement américain s’apprête désormais à investir dans un autre traitement contre le Covid-19 du laboratoire britannique.

Dans le cadre d'un accord avec la BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority), les États-Unis vont en effet investir 486 millions de dollars (412 M€) dans le développement de l’AZD7442, une combinaison d’anticorps à action prolongée. En conséquence, les États-Unis s’assurent la livraison de 100 000 doses, à partir de la fin de 2020, et jusqu’à un million de doses supplémentaires en 2021, de ce traitement en cas d’approbation.

« Cet accord avec le gouvernement américain contribuera à accélérer le développement de notre combinaison d'anticorps à action prolongée qui a le potentiel pour fournir un effet immédiat et durable dans la prévention et le traitement des infections à Covid-19 » a déclaré Pascal Soriot, le p-dg d’AstraZeneca.

L’AZD7442 est une combinaison de deux anticorps dérivés de ceux de patients convalescents après une infection par le SARS-CoV-2. AstraZeneca évalue sa combinaison d'anticorps à la fois en prévention et en traitement du Covid-19. En prévention, deux essais cliniques de phase III, réalisés sur 6 000 participants sont ainsi prévus dans les prochaines semaines. AstraZeneca prévoit par ailleurs des essais supplémentaires pour évaluer AZD7442 chez environ 4 000 patients, en traitement du Covid-19.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La France commande 50 000 doses de l’antiviral de MSD

Covid-19 : La France commande 50 000 doses de l’antiviral de MSD

Le gouvernement français a confirmé sa précommande pour cet actif qui permettrait, selon ses derniers résultats cliniques, de réduire de moitié l’apparition de formes graves. Au cours d’une[…]

Stratégie : Novartis réfléchit à l’avenir de sa division Sandoz

Stratégie : Novartis réfléchit à l’avenir de sa division Sandoz

Covid-19 : L'Agence européenne du médicament débute l'évaluation du molnupiravir, un traitement par voie orale

Covid-19 : L'Agence européenne du médicament débute l'évaluation du molnupiravir, un traitement par voie orale

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Plus d'articles