Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Le vaccin de Pfizer et BioNTech autorisé en Europe

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Le vaccin de Pfizer et BioNTech autorisé en Europe

© BioNTech

Appelé Comirnaty, le vaccin est désormais approuvé dans les 27 pays de l'Union. Les premières vaccinations sont prévues avant la fin de l'année 2020.

Après une recommandation positive du CHMP de l’EMA datant du 21 décembre 2020, la Commission européenne vient de délivrer une autorisation de mise sur le marché conditionnelle (AMMc) au vaccin contre le SRAS-CoV-2 du laboratoire américain Pfizer et de la biotech allemande BioNTech.

Renommé Comirnaty, ce vaccin est désormais indiqué pour l’immunisation active pour la prévention du Covid-19 causée par le virus SARS-CoV-2, chez les personnes âgées de 16 ans et plus, dans les 27 pays de l’Union. Cette décision fait suite aux résultats d’essai de phase III de l’actif qui a démontré une efficacité de 95 %.

« L'autorisation conditionnelle de la Commission européenne est une réalisation historique. C'est le premier vaccin qui a été développé dans le cadre d'un essai à grande échelle avec plus de 44 000 participants et approuvé en moins d'un an pour lutter contre cette pandémie », a déclaré Ugur Sahin, le p-dg et cofondateur de BioNTech.

Cette AMMc intervient toutefois, alors qu’une nouvelle variante du virus a été observée au Royaume-Uni. Sur ce point, le p-dg de la biotech se veut rassurant, indiquant que BioNTech est capable de mettre au point un nouveau vaccin en « six semaines ». Par ailleurs, d’après Reuters, Ugur Sahin également que le Comirnaty « serait efficace contre une variante du coronavirus qui a émergé en Grande-Bretagne », d’après Reuters.

200 millions de doses pour l’Europe

En conséquence, Pfizer et BioNTech s’apprêtent à envoyer « immédiatement » les premières doses aux 27 États membres de l'UE, qui a précommandé 200 millions de doses de vaccins, avec une option à 100 millions de doses supplémentaires en 2021. Un défi logistique, le vaccin devant être transporté et conservé à une température de - 80 °C.

Les premiers Français devraient ainsi se faire vacciner sans attendre, après avis de la HAS, comme l’a indiqué sur Twitter le ministre chargé de la Santé, Olivier Véran : « Début de la campagne de vaccination française et européenne, dimanche ! »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Thérapie génique : Curadigm signe avec Sanofi

Thérapie génique : Curadigm signe avec Sanofi

Le laboratoire français a choisi la technologie de Curadigm pour étoffer son portefeuille de thérapies géniques. La filiale de Nanabiotix spécialisée dans les nanotechnologies Curadigm vient de signer un[…]

Covid-19 : MSD abandonne deux candidats-vaccins, dont celui développé avec l’Institut Pasteur

Covid-19 : MSD abandonne deux candidats-vaccins, dont celui développé avec l’Institut Pasteur

Covid-19 : Comment Moderna veut adapter son vaccin face aux variants ?

Covid-19 : Comment Moderna veut adapter son vaccin face aux variants ?

R&D : MSD France injecte 42 M€ supplémentaires dans son fonds de soutien

R&D : MSD France injecte 42 M€ supplémentaires dans son fonds de soutien

Plus d'articles