Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Le vaccin d’AstraZeneca encore loin de l’approbation en Europe

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Le vaccin d’AstraZeneca encore loin de l’approbation en Europe

© AstraZeneca

Le 30 décembre dernier, le Royaume-Uni donnait son feu vert à AstraZeneca et l’université d’Oxford pour leur vaccin contre le Covid-19. L’Union européenne semble, elle, encore manquer d’éléments pour une éventuelle autorisation.

Alors que la France a entamé sa campagne de vaccination contre le Covid-19, suite à l’approbation par la Commission européenne du vaccin de Pfizer et BioNTech, l’autorisation d’un second vaccin, celui d’AstraZeneca et de l’université d’Oxford, n’est pas à l’ordre du jour en Europe.

En effet, selon Reuters, l’agence sanitaire européenne « ne sera vraisemblablement pas en mesure d’autoriser, au mois de janvier, la mise sur le marché du vaccin contre le coronavirus mis au point par le laboratoire AstraZeneca et l’université d’Oxford ».

En cause, le manque de données concernant l’AZD1222, rendant difficile, voire impossible, son évaluation par l’EMA avant la fin du mois de janvier 2021. « Même pas assez pour justifier une licence de commercialisation sous condition. Il nous faut des données additionnelles sur la qualité du vaccin. Et ensuite, la société devra déposer une demande formelle », a déclaré Noël Wathion, le directeur exécutif adjoint de l’EMA au quotidien belge Het Nieuwsblad, toujours d’après Reuters.

Dans l’attente d’une éventuelle mise sur le marché, l’Union européenne a d’ores et déjà précommandé 400 millions de doses de l’AZD1222. Basé sur une technologie différente du vaccin de Pfizer et BioNTech, cet actif a démontré une efficacité moyenne de 70 % contre le SARS-CoV-2, et fait l’objet d’une évaluation en continu (rolling review) auprès de l’EMA.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Sanofi va supprimer plus de 400 postes dans sa R&D

Sanofi va supprimer plus de 400 postes dans sa R&D

C’est une nouvelle qui passe mal dans ce contexte de crise sanitaire et alors que le laboratoire français affiche un retard au niveau du développement de son candidat-vaccin contre le Covid-19. Selon la CGT, Sanofi a[…]

19/01/2021 | SanofiActus Labo
Covid-19 : Les Etats-Unis commandent 1,25 million de doses du traitement de Regeneron à base d'anticorps monoclonaux

Covid-19 : Les Etats-Unis commandent 1,25 million de doses du traitement de Regeneron à base d'anticorps monoclonaux

En bref : Amgen, Evoq Therapeutics, Bone Therapeutics, Rigenerand, Baxter, Novavax

En bref : Amgen, Evoq Therapeutics, Bone Therapeutics, Rigenerand, Baxter, Novavax

Chimie fine : Sanofi investit 60 M€ à Sisteron

Chimie fine : Sanofi investit 60 M€ à Sisteron

Plus d'articles