Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Le lenzilumab contre l'orage cytokinique ?

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Le lenzilumab contre l'orage cytokinique ?

© Humanigen

L’américain Humanigen annonce le démarrage d’un essai de phase III pour son candidat médicament lenzilumab, dans le traitement des formes sévères du Covid-19.

Un premier patient vient en effet de recevoir une dose de cet anticorps monoclonal humanisé qui neutralise le GM-CSF ou facteur stimulant les colonies de granulocytes et de macrophages. Ce composé qui entre dans la catégorie des anti-inflammatoires est donc destiné à neutraliser l’orage cytokinique, cette réaction immunitaire disproportionnée observée dans les formes graves de la maladie.

Parmi ses partenaires, le CDMO Catalent se félicite de participer à l’essai au travers de ses installations de Philadelphie, spécialisées dans d’approvisionnement de centres cliniques en candidats médicaments et comparateurs dans des emballages appropriés et étiquetés. Ce centre est conçu pour assurer des opérations de fabrication, packaging et distribution dans le respect de la chaîne du froid, mais aussi de stockage clinique, avec la possibilité de gérer des retours et destruction de composés.

De la technologie CAR-T au traitement du Covid-19

Humanigen est une société biopharmaceutique au stade clinique développant un portefeuille de thérapies cellulaires et génétiques de nouvelle génération pour le traitement des cancers via ses plateformes de neutralisation du GM-CSF (technologie Humaneered). Au départ, la technologie s’adresse à la thérapie CAR-T et une large gamme d'autres thérapies faisant intervenir les cellules T, y compris la transplantation de cellules autologues et allogéniques.

« Nous pensons que nos technologies de neutralisation et d'édition de gènes GM-CSF ont le potentiel de réduire la cascade inflammatoire associée à des effets secondaires graves et potentiellement mortels, liés à la thérapie CAR-T, tout en préservant et en améliorant potentiellement l'efficacité de la thérapie CAR-T elle-même, rompant ainsi le lien efficacité/toxicité » justifie la société.

Dans le cas de l’infection au SARS-CoV-2, l’excès de production de GM-CSF pourrait aussi être le déclencheur des formes graves de la maladie. D’où cette idée de prescrire le lenzilumab qui avait reçu l’autorisation de la FDA de démarrer cet essai de phase III le 15 avril.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Plus d’un milliard de dollars du gouvernement américain pour J&J

Covid-19 : Plus d’un milliard de dollars du gouvernement américain pour J&J

Avec cet accord, les États-Unis s’assurent l’approvisionnent de 100 millions de doses du candidat-vaccin développé par le laboratoire.   Le géant américain Johnson & Johnson et sa filiale[…]

Covid-19 : Résultats de phase I positifs pour le vaccin de Novavax

Covid-19 : Résultats de phase I positifs pour le vaccin de Novavax

Dépakine : Sanofi mis en examen pour homicides involontaires

Dépakine : Sanofi mis en examen pour homicides involontaires

CDMO : Lonza augmente ses capacités à Viège

CDMO : Lonza augmente ses capacités à Viège

Plus d'articles