Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Le Kevzara de Sanofi et Regeneron déçoit en traitement des formes graves

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Le Kevzara de Sanofi et Regeneron déçoit en traitement des formes graves

© Pexels

Un essai mené aux États-Unis montre que le médicament n'a pas permis d'améliorer l'état de santé des patients hospitalisés avec une forme sévère de Covid-19. 

Sanofi et Regeneron ont annoncé que le Kevzara (sarilumab) n'avait pas atteint ses objectifs primaires et secondaires lors d'un essai clinique en phase III mené aux États-Unis. Un échec clinique qui intervient alors que le médicament était évalué, à la dose de 400 mg, sur 194 patients atteints de formes graves de Covid-19.

Des résultats qui ont conduit Sanofi et Regeneron à suspendre l'essai en cours, y compris pour une cohorte traitée à un dosage plus élevé de 800 mg.

Des inhibiteurs de l'IL-6 en cours d'évaluation

L'évaluation du Kevzara avait été lancée après des résultats préliminaires positifs sur des inhibiteurs de l'interleukine-6. Des molécules qui pourraient notamment réduire les orages cytokiniques, ces mécanismes inflammatoires impliqués dans un grand nombre de formes graves de Covid-19. Parmi ces inhibiteurs, le tocilizumab, commercialisé par Roche sous le nom de RoActemra et qui va être notamment testé avec le remdesivir de Gilead, seul traitement approuvé à ce jour du Covid-19. 

Malgré cet échec, Sanofi annonce qu'un autre essai sur son Kevzara, cette fois-ci en dehors des États-Unis et à une posologie différente, sera poursuivi, selon une recommandation du Comité indépendant chargé du suivi des données. Les résultats de cet essai sont attendus pour le troisième trimestre de 2020.

Le Kevzara (sarilumab) est un anticorps monoclonal, administré par voie injectable et autorisé en traitement de la polyarthrite rhumatoïde. 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80% le risque d’être infecté en EHPAD

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80% le risque d’être infecté en EHPAD

Le Bamlanivimab, un anticorps monoclonal développé par Lilly a permis de réduire significativement le risque de contracter une forme symptomatique de Covid-19, selon une étude réalisée auprès de[…]

Neurologie : Servier signe avec MiNA Therapeutics

Neurologie : Servier signe avec MiNA Therapeutics

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Plus d'articles