Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : La France commande 50 000 doses de l’antiviral de MSD

Mathilde Lemarchand
Covid-19 : La France commande 50 000 doses de l’antiviral de MSD

© Pexels

Le gouvernement français a confirmé sa précommande pour cet actif qui permettrait, selon ses derniers résultats cliniques, de réduire de moitié l’apparition de formes graves.

Au cours d’une audition devant le Sénat, le ministre en charge de la Santé, Olivier Véran, a annoncé que le gouvernement français allait réaliser une commande de 50 000 doses de molnupiravir, un antiviral oral expérimental pour le traitement des formes légères à modérées de Covid-19.

Cet actif est développé par le laboratoire MSD (Merck & Co) et la biotech Ridgeback Biotherapeutics. Les premières doses devraient être livrées à compter « des derniers jours de novembre ou des premiers jours de décembre, c'est-à-dire dès que les traitements sortiront des chaînes de production », a précisé le ministre.

Olivier Véran n’a pas précisé le coût de cette commande. En juin 2021, le gouvernement américain a réalisé une commande de 1,7 million de doses de composé, au prix de 1,2 milliard de dollars (980 M€).

Lors de son étude de phase III, le molnupiravir a permis de réduire le risque d’hospitalisation ou de décès d’environ 50 % par rapport au placebo, pour des formes légères à modérées de Covid-19. En s’appuyant sur ces données, le molnupiravir est en cours d’évaluation par la FDA et l’EMA.

Un antiviral combiné à des anticorps

En février 2021, le gouvernement français s’était déjà positionné sur le terrain des traitements curatifs contre le Covid-19, avec la précommande de 100 000 doses d’anticorps monoclonaux développés par Eli Lilly, pour compléter son arsenal thérapeutique.

« Nous aurons également, dans les semaines et les mois qui suivront, de nouveaux traitements par anticorps monoclonaux. La France en dispose aujourd’hui, mais ces traitements se renforcent encore et deviennent de plus en plus efficaces. Le cocktail des deux types de traitements chez des personnes à risque pourrait réduire très fortement le risque de faire des formes graves », a indiqué le ministre, en ajoutant que cette combinaison pourrait s’avérer utile face aux variants : « Ce cocktail pourrait nous mettre à l’abri en cas de vague épidémique liée à un nouveau variant dont on ignore encore les dégâts qu’ils pourraient provoquer dans le pays. »

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Ose Immunotherapeutics fait le point sur son candidat-vaccin

Biotech en France

Covid-19 : Ose Immunotherapeutics fait le point sur son candidat-vaccin

Depuis l’interruption de l’essai, les données ont été analysées avec le Comité indépendant en charge de l’évaluation de la sécurité de l’essai (Safety[…]

03/12/2021 | BiotechnologiesCoronavirus
Covid-19 : MedinCell reçoit un prêt de 3 M€ pour développer son traitement à base d'ivermectine

Biotech en France

Covid-19 : MedinCell reçoit un prêt de 3 M€ pour développer son traitement à base d'ivermectine

Covid-19 : Le comité de la FDA tranche (de justesse) en faveur du molnupiravir de MSD

Covid-19 : Le comité de la FDA tranche (de justesse) en faveur du molnupiravir de MSD

Covid-19 : Valneva, Novavax, CureVac... Où en sont les concurrents des vaccins déjà sur le marché ?

Covid-19 : Valneva, Novavax, CureVac... Où en sont les concurrents des vaccins déjà sur le marché ?

Plus d'articles