Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : L’efficacité de l’Avigan n’est toujours pas démontrée

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : L’efficacité de l’Avigan n’est toujours pas démontrée

© Fujifilm

Plus les semaines passent et plus on a le sentiment que le SARS-CoV-2 n’est pas enclin à se faire dompter par des molécules revisitées. Après l’Inde qui ne semble plus croire en l’hydroxychloroquine, c’est le Japon qui doute de l’Avigan.

Développé dans le traitement de la grippe par le groupe Fujifilm, le médicament a reçu une autorisation de mise sur le marché en 2014. Considéré comme potentiellement tératogène sur le fœtus, il n’est cependant pas disponible ni dans les pharmacies, ni dans les hôpitaux. Son usage n’est envisagé qu’en cas d'épidémie de virus grippaux nouveaux ou réémergents dans lesquelles d'autres antiviraux ne seraient pas suffisamment efficaces. Dans ces cas d’urgence uniquement, seul le gouvernement japonais peut décider de son utilisation. Fin mars, Fujifilm avait communiqué sur le lancement d’un essai clinique de phase III au Japon, afin d’évaluer son innocuité et efficacité contre le coronavirus. Son mécanisme d'action qui inhibe sélectivement l'ARN polymérase impliquée dans la réplication virale, était considéré comme plausible pour montrer de l’efficacité.

Puis, le 9 avril, ce sont les Etats-Unis qui ont lancé un début de phase II. L'essai clinique devait recruter environ 50 patients atteints de Covid-19. Le gouvernement japonais escomptait, quant à lui, une AMM de l’Avigan d’ici à la fin mai.

L’annonce du Kyodo News, reprise par l’agence Reuters le 19 mai, fait donc office de douche froide, en reprenant les propos d’un professeur de médecine qui indique qu’« il n'y a actuellement aucune donnée montrant qu'Avigan a une efficacité élevée ». La Bourse de Tokyo a réagi à cette annonce par une baisse de 4,7% du titre à l’ouverture des marchés le 20 mai.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Roche signe avec Atea Pharmaceuticals pour 350 M$

Covid-19 : Roche signe avec Atea Pharmaceuticals pour 350 M$

Les deux entreprises vont collaborer pour le développement d'un antiviral actuellement en phase II. Roche et la biotech américaine Atea Pharmaceuticals s'associent pour développer, produire et commercialiser[…]

22/10/2020 | Actus LaboCoronavirus
Pierre Fabre va investir 4,5 M€ pour relocaliser à Gaillac des actifs produits en Allemagne

Pierre Fabre va investir 4,5 M€ pour relocaliser à Gaillac des actifs produits en Allemagne

Servier va investir 100 M€ dans le Daflon à Bolbec

Servier va investir 100 M€ dans le Daflon à Bolbec

Delpharm met la main sur un site polonais de GSK

Delpharm met la main sur un site polonais de GSK

Plus d'articles