Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Johnson & Johnson interrompt temporairement les essais de son vaccin

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Johnson & Johnson interrompt temporairement les essais de son vaccin

© Pixabay

L'essai de phase III du JNJ-78436735 a été lancé le 23 septembre dernier.

Le numéro un mondial de la pharmacie Johnson & Johnson (J&J) a annoncé avoir suspendu temporairement les essais cliniques de phase III de son candidat-vaccin contre le SARS-CoV-2, développé par sa filiale Janssen, en raison « d'une maladie inexpliquée chez un participant à l'étude ».

En conséquence, un comité indépendant de surveillance de la sécurité des données a été saisi pour « examiner et évaluer la maladie du patient ». La durée de la suspension n’a pas été communiquée.

J&J a tout de même tenu à rappeler que « les événements indésirables - maladies, accidents, etc. - même ceux qui sont graves, sont une partie attendue de toute étude clinique, en particulier de grandes études » et s’est engagé à fournir « des mises à jour transparentes tout au long du processus de développement clinique de notre candidat vaccin ».

Baptisé « Ensemble » et lancé fin septembre, l’essai de phase III du JNJ-78436735 est réalisé sur 60 000 participants de plus de 18 ans, pour évaluer l'innocuité et l'efficacité de ce candidat-vaccin à vecteur viral. En cas d’autorisation d’urgence, J&J espère produire un milliard de doses chaque année, à partir du début de 2021.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La France commande 50 000 doses de l’antiviral de MSD

Covid-19 : La France commande 50 000 doses de l’antiviral de MSD

Le gouvernement français a confirmé sa précommande pour cet actif qui permettrait, selon ses derniers résultats cliniques, de réduire de moitié l’apparition de formes graves. Au cours d’une[…]

Stratégie : Novartis réfléchit à l’avenir de sa division Sandoz

Stratégie : Novartis réfléchit à l’avenir de sa division Sandoz

Covid-19 : L'Agence européenne du médicament débute l'évaluation du molnupiravir, un traitement par voie orale

Covid-19 : L'Agence européenne du médicament débute l'évaluation du molnupiravir, un traitement par voie orale

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Plus d'articles