Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Johnson & Johnson annonce un vaccin début 2021

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Johnson & Johnson annonce un vaccin début 2021

© DR

Le laboratoire a sélectionné un candidat-vaccin dans le cadre de sa collaboration avec la BARDA.

Travaillant sur le coronavirus SARS-CoV-2 depuis janvier 2020, Johnson & Johnson a annoncé avoir sélectionné un candidat-vaccin contre le Covid-19, dans le cadre de son partenariat avec la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA). Une collaboration dans laquelle le laboratoire et le bureau du Département américain de la Santé ont déjà investi un milliard de dollars, pour co-financer la R&D de vaccins.

Le laboratoire prévoit de lancer les essais cliniques in vivo sur l’homme en septembre 2020 pour « ce qu'un vaccin soit prêt pour une utilisation d'urgence au début 2021 », comme l’a indiqué Paul Stoffels, vice-président du comité exécutif et directeur scientifique de J&J.

Un délai qui peut sembler long, le laboratoire américain rappelant tout de même que le protocole standard pour la mise au point d’un tel médicament nécessite plusieurs étapes qui peuvent s’étaler sur cinq à sept ans. Pour ce faire, la société entend augmenter ses capacités de production « de façon imminente » aux États-Unis, mais également dans d’autres pays où le laboratoire est implanté.

A terme, Johnson & Johnson espère fournir près d’un milliard de doses « à un prix abordable, pour une utilisation d'urgence en cas de pandémie » a indiqué le groupe, dans un communiqué. Le laboratoire n’a toutefois pas fourni plus de détails sur le candidat-vaccin en question.

Johnson & Johnson n'est pas le seul laboratoire à se lancer dans la mise au point d'un vaccin contre le Covid-19, comme en témoignent les annonces de Sanofi, Moderna Theraeutics ou encore BioNTech depuis le début de la crise sanitaire.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Aux États-Unis, le Cyltezo (adalimumab-adbm) de Boehringer Ingelheim pourra désormais se substituer à l’Humira (adalimumab). La FDA vient d’accorder le statut de biosimilaire interchangeable au composé du[…]

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Thérapie génique : Takeda signe un partenariat avec Selecta Biosciences

Thérapie génique : Takeda signe un partenariat avec Selecta Biosciences

Plus d'articles