Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : J&J, Pfizer, Sanofi, Novartis… Ce qu'ont annoncé les grands laboratoires

LA RÉDACTION D'INDUSTRIE PHARMA

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : J&J, Pfizer, Sanofi, Novartis… Ce qu'ont annoncé les grands laboratoires

© Pexels

Vaccins, tests de diagnostic et essais cliniques, les grands noms de la pharma se mobilisent dans la lutte contre le nouveau coronavirus. Passage en revue des principales annonces issues des dix plus grands laboratoires.

Johnson & Johnson : un vaccin pour 2021 ?

Le numéro 1 mondial s’est lancé dans le développement d’un vaccin. J&J souhaite ainsi mettre à profit sa plateforme technologique maison qui a déjà donné naissance à un vaccin contre le virus Ebola ainsi qu’à des candidats-vaccins, actuellement testés contre Zika ou le VIH. J&J ambitionne de lancer un essai clinique pour son vaccin en septembre 2020 et espère une autorisation pour début 2021.

Roche : des tests et un essai clinique

Le laboratoire suisse a annoncé se positionner dans le traitement des formes graves de Covid-19. Il a ainsi mis à l’essai son RoActemra (tocilizumab), un anticorps monoclonal indiqué en traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Le médicament pourrait avoir un effet sur les chocs cytokiniques, souvent rencontrés sur les formes graves de Covid-19. Fin mai, Roche a par ailleurs annoncé vouloir tester le RoActemra en combinaison avec le remdesivir de Gilead.

- Voir aussi : Covid-19 : Action, efficacité, prix... Ce que l'on sait sur le tocilizumab (RoActemra)

Roche a également développé des tests de diagnostic PCR, approuvés en mars par la FDA, et sérologiques, via ses systèmes Cobas, des appareils qui équipent hôpitaux et laboratoires.

Pfizer s’allie à BioNTech pour un vaccin

La lutte contre le coronavirus passe principalement par des partenariats pour le géant américain. Pfizer a noué un accord avec la biotech allemande BioNTech pour son candidat-vaccin à ARNm. Un produit que le laboratoire espère voir entrer en phase clinique dès la fin avril.

Encore en phase très précoce, Pfizer a par ailleurs identifié un produit issu de sa bibliothèque et capable d’avoir une activité antivirale contre le nouveau coronavirus. Présent dans son portefeuille, le tofacitinib va par ailleurs être testé en Italie chez des patients atteints de Covid-19 et présentant une pneumonie interstitielle.

Bayer compte sur la chloroquine

Si la chloroquine et l’hydroxychloroquine font débat, le laboratoire allemand est prêt à accompagner une éventuelle demande mondiale. Bayer a annoncé donner plusieurs millions de comprimés de chloroquine, qu’il commercialise sous le nom de Resochin. Et pour soutenir encore davantage l’approvisionnement, Bayer a annoncé redémarrer sa production de la molécule.

Novartis teste l'hydroxychloroquine et le Jakavi

Le laboratoire suisse, à l’instar de Bayer, s’est aussi dit prêt à fournir de la chloroquine, ou plutôt son dérivé l’hydroxychloroquine. Novartis a ainsi annoncé un don de plus de 130 millions de comprimés via sa filiale Sandoz, dédiée aux génériques.

Le laboratoire va également mener un essai clinique aux Etats-Unis sur l'efficacité de l'hydroxychloroquine, en reprenant notamment le protocole médiatisé par le Pr. Raoult qui associe hydroxychloroquine et azithromycine.  Parallèlement, Novartis va tester avec Incyte le Jakavi (ruxolitinib), en traitement des tempêtes cytokiniques, une réaction inflammatoire de l’organisme retrouvée dans de nombreuses formes graves de Covid-19.

MSD

Fin mai, le laboratoire s'est positionné dans la lutte contre le nouveau coronavirus en rachetant la biotech Themis. Cette entreprise développe un candidat-vaccin en partenariat avec l'Institut Pasteur. Le laboratoire américain a par ailleurs lancé le développement d'un second candidat-vaccin, qui repose sur son vaccin développé contre Ebola, l'Ervebo. MSD travaille enfin au développement d'un médicament antiviral, en partenariat avec Ridgeback Biotherapeutics. 

Sanofi, présent sur tous les fronts

Le laboratoire français est présent sur les différentes prises en charge de la maladie. Sanofi teste ainsi son Kevzara (sarilumab), en traitement des formes sévères de Covid-19. Sur une molécule plus ancienne, l’hydroxychloroquine, Sanofi a annoncé par ailleurs être prêt à faire un don de comprimés, si le produit devait présenter des résultats positifs. En France, le laboratoire va par ailleurs injecter 100 millions d'euros dans la lutte contre Covid-19.

Le laboratoire travaille aussi sur le développement de vaccins. Il a ainsi noué une alliance avec GSK pour mettre au point un vaccin à partir de protéines virales. Sur une autre technologie, de vaccin à ARNm, le laboratoire s'est associé à la biotech américaine Translate Bio.

Enfin sur les tests de diagnostic, Sanofi va travailler avec la startup Luminostics pour développer un autotest sur smartphone.

GSK multiplie les alliances

Le Britannique table sur les partenariats. GSK a noué une alliance avec Sanofi pour la mise au point d’un vaccin basé sur les protéines virales. Il sera ainsi chargé d’apporter son savoir-faire sur les adjuvants dans le développement d’un candidat-vaccin. GSK a par ailleurs investi 250 M$ pour accéder à la plateforme d’anticorps de Vir Biotechhnology et s’ouvrir ainsi à d’autres cibles dans la lutte contre le nouveau coronavirus.

Abbvie met à disposition sa combinaison anti-VIH

Le Kaletra d’Abbvie, combinaison de lopinavir et de ritonavir, indiqué en traitement du VIH a été l'un des premiers traitements testés contre le Covid-19. Malgré des premiers résultats mitigés, la combinaison est actuellement à l’étude, notamment dans l’essai clinique européen Discovery. Le laboratoire américain a également annoncé renoncer à exercer ses droits sur le Kaletra, ouvrant ainsi la porte à l’arrivée de génériques, si la combinaison devait prouver une efficacité dans la lutte contre le Covid-19.

Mais aussi…

Gilead mise sur le remdesivir

Le traitement testé initialement contre le virus Ebola est le premier traitement autorisé contre le Covid-19. Après une trajectoire complexe, le remdesivir a été autorisé sur le sol américain ainsi qu'au Japon. Gilead a par ailleurs signé un accord avec des laboratoires spécialisés dans le générique pour faciliter l'accès à sa molécule. La molécule est en effet particulièrement complexe à produire, et le laboratoire a communiqué sur son plan d'approvisionnement pour les prochains mois

- Voir aussi : Covid-19 : Efficacité, prix, disponibilité, ce que l’on sait sur le remdesivir de Gilead

AstraZeneca : un vaccin avec l'université d'Oxford

AstraZeneca a annoncé un partenariat avec l'Université d'Oxford pour développer un candidat-vaccin contre le nouveau coronavirus. Un projet pour lequel le laboratoire a reçu plus d'un milliard d'euros de financement de la part de BARDA, un organisme rattaché au ministère américain de la santé.

Le laboratoire teste par ailleurs deux de ses molécules existantes sur les formes sévères de Covid-19 : l'acalabrutinib ainsi qu'un antidiabétique, la dapaglifozine

Takeda développe les traitements à base de plasma

Le laboratoire japonais développe une immunoglobuline, un traitement qui repose sur le plasma de patients guéris du Covid-19. Une voie prometteuse et déjà testée sur le virus H1N1.

Fujifilm et l'Avigan

Déjà indiqué contre la grippe depuis 2014 au Japon, l'Avigan (favipiravir) de Fujifilm va bénéficier d'un essai clinique de phase III. Un médicament porteur d'espoir pour lequel le laboratoire a annoncé augmenter la production

Lilly teste un immunosupresseur

Le laboratoire redéploie un médicament issu de son portefeuille en testant l'Olumiant (baricitinib), indiqué dans la polyarthrite rhumatoïde et désormais à l'étude dans les formes graves de Covid-19. 

Abbott compte sur ses tests rapides

Le laboratoire anglais, spécialiste des dispositifs et équipements médicaux, est parvenu à commercialiser un test de diagnostic rapide sur le marché américain. L’équipement, de taille réduite, s’appuie sur la technique PCR.

Une alliance avec la fondation Bill & Melinda Gates

En parallèle de ces développements, de nombreux laboratoires ont rejoint une alliance lancée par la fondation Bill & Melinda Gates : BD, bioMérieux, Boehringer Ingelheim, Bristol-Myers Squibb, Eisai, Eli Lilly, Gilead, GSK, Johnson & Johnson, MSD, Merck KGaA, Pfizer, Novartis et Sanofi.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Le Canada signe deux accords pour s’assurer un accès aux vaccins

Covid-19 : Le Canada signe deux accords pour s’assurer un accès aux vaccins

Le gouvernement canadien a annoncé la signature de contrats avec Pfizer, BioNTech et Moderna Therapeutics. Après les États-Unis, l’Union européenne et le Japon, c’est au tour du Canada sécuriser des[…]

07/08/2020 | CanadaActus Labo
Covid-19 : Plus d’un milliard de dollars du gouvernement américain pour J&J

Covid-19 : Plus d’un milliard de dollars du gouvernement américain pour J&J

Covid-19 : Résultats de phase I positifs pour le vaccin de Novavax

Covid-19 : Résultats de phase I positifs pour le vaccin de Novavax

Dépakine : Sanofi mis en examen pour homicides involontaires

Dépakine : Sanofi mis en examen pour homicides involontaires

Plus d'articles