Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : GSK s'associe au vaccin de la biotech québécoise Medicago

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : GSK s'associe au vaccin de la biotech québécoise Medicago

© Pixabay

Le laboratoire va combiner son adjuvant au vaccin en cours de développement de Medicago. Un essai clinique de phase I est programmé pour la mi-juillet.

Après une alliance nouée en avril 2020 avec Sanofi, c'est avec un autre laboratoire que GSK va combiner ses adjuvants. Le groupe britannique a en effet annoncé un partenariat de développement avec la biotech québécoise Medicago. Cet accord concerne le candidat-vaccin développé par Medicago, qui repose sur des particules pseudo-virales. Ces particules reproduisent l'organisation du virus et sont ainsi reconnues par le système immunitaire.

Ce partenariat intervient après des résultats précliniques encourageants. Le candidat-vaccin de Medicago, associé à un adjuvant, a généré une forte réponse immunitaire après l'administration d'une dose unique.

Un essai clinique de phase I devrait démarrer à la mi-juillet. Son objectif sera d'évaluer si le candidat-vaccin est sûr et s'il provoque une réponse immunitaire suffisante. Trois doses différentes seront testées et le candidat-vaccin sera administré en combinaison avec l'adjuvant de GSK, et en parallèle, avec l'adjuvant d'un autre laboratoire. Un schéma de vaccination en une ou deux doses, avec 21 jours d'écart entre les deux injections, sera également testé.

Dans un communiqué, GSK souligne que l'utilisation de son adjuvant pourrait rendre le vaccin plus efficace à une faible dose et permettrait ainsi de le rendre accessible à un plus grand nombre de personnes.

Un vaccin produit par des plantes

L’originalité de l’approche de la biotech québécoise Medicago repose sur sa plateforme de production qui fait appel à des plantes vertes.

Medicago exploite les feuilles des plantes comme autant de petites usines qui vont produire les protéines du coronavirus. Ces particules pseudo-virales vont être ensuite utilisées dans le candidat vaccin de Medicago.

La biotech assure que cette technologie est capable de produire une grande quantité de vaccins dans un temps réduit. GSK et Medicago ambitionnent de produire 100 millions de doses d’ici à fin 2021. En cas d’efficacité et d’ici à fin 2023, ce serait près d’un milliard de doses qui pourraient sortir, chaque année, d’une usine en cours de construction.

Jusqu’ici, la technologie de production de Medicago a été utilisée pour produire un vaccin contre la grippe saisonnière, actuellement en cours d’examen par les autorités réglementaires canadiennes.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Roche signe avec Atea Pharmaceuticals pour 350 M$

Covid-19 : Roche signe avec Atea Pharmaceuticals pour 350 M$

Les deux entreprises vont collaborer pour le développement d'un antiviral actuellement en phase II. Roche et la biotech américaine Atea Pharmaceuticals s'associent pour développer, produire et commercialiser[…]

22/10/2020 | Actus LaboCoronavirus
Pierre Fabre va investir 4,5 M€ pour relocaliser à Gaillac des actifs produits en Allemagne

Pierre Fabre va investir 4,5 M€ pour relocaliser à Gaillac des actifs produits en Allemagne

Servier va investir 100 M€ dans le Daflon à Bolbec

Servier va investir 100 M€ dans le Daflon à Bolbec

Delpharm met la main sur un site polonais de GSK

Delpharm met la main sur un site polonais de GSK

Plus d'articles