Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : GSK démarre la production de son adjuvant à Saint-Amand-Les-Eaux

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : GSK démarre la production de son adjuvant à Saint-Amand-Les-Eaux

© GSK

Le laboratoire britannique veut produire un milliard de doses d’ici à 2021.

GlaxoSmithKline (GSK), qui collabore avec son homologue français Sanofi sur le développement d’un candidat-vaccin contre le SARS-CoV-2 actuellement en phase I/II, a annoncé avoir démarré la production de son adjuvant sur son site de production de Saint-Amand-les-Eaux (Hauts-de-France).

Et pour son adjuvant, GSK voit grand, puisque le laboratoire ambitionne de produire jusqu’à un milliard de doses en 2021. En conséquence, une centaine d’emplois ont été créés sur le site de Saint-Amand-Les-Eaux et un plan de recrutement a également été lancé.

« En tant qu’entreprise internationale fortement implantée en France, nous nous mobilisons pour localiser en France des projets stratégiques comme celui que représente aujourd’hui la fabrication de notre adjuvant pandémique sur le site de Saint-Amand-les-Eaux, à destination du monde entier. L’enjeu du vaccin contre la Covid-19 est aussi un enjeu industriel : notre entreprise n’a pas attendu la fin du plan de développement clinique pour commencer à produire à travers son réseau de production, y compris ici en France », a commenté Joséphine Comiskey, la présidente de GSK France.

Outre Sanofi, l’adjuvant du laboratoire britannique est une composante de plusieurs candidats-vaccins contre le Covid-19, comme celui de Clover Biopharmaceuticals en phase I ou encore celui à base de plantes de la biotech québécoise Medicago, actuellement en phase II/III. Pour rappel, un adjuvant vient renforcer l’action d’un vaccin en stimulant la réponse immunitaire.

Le site de Saint-Amand au cœur du réseau de production de GSK

Si GSK a choisi son site de production des Hauts-de-France, ce n’est pas le fruit du hasard. L’usine de Saint-Amand-les-Eaux est en effet l’un des principaux sites de production du laboratoire, et contribue à la fabrication de nombreux vaccins du portefeuille de GSK qui en compte un total de 17. Cette usine a d’ailleurs bénéficié de nombreux investissements de la part de GSK qui y a injecté plus de 600 millions d’euros entre 2006 et 2013.

Aujourd’hui, GSK Saint-Amand-les-Eaux compte plus de 900 employés pour une capacité de production allant jusqu’à 300 millions de doses. En 2019, le site a ainsi fabriqué 140 millions d’unités de vaccins, dont 95 % ont été exportées vers plus de 125 pays dans le monde.

GSK, leader sur le marché des vaccins

Dans le monde de la pharma, quatre grands laboratoires se disputent le marché des vaccins, GSK en tête, devant MSD, Pfizer et Sanofi. Le chiffre d’affaires pour l’année 2019 du laboratoire sur ce segment a atteint 8,9 milliards de dollars (7,4 Mrds €) en progression de 19% par rapport à 2018.

Une belle performance réalisée notamment grâce au produit phare du groupe, le Shingrix, un vaccin recombinant avec adjuvant indiqué contre le zona.

 

© Industrie Pharma
Sources : Résultats annuels 2019 GSK, MSD, Pfizer, Sanofi

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80% le risque d’être infecté en EHPAD

Covid-19 : Un traitement préventif de Lilly a réduit de 80% le risque d’être infecté en EHPAD

Le Bamlanivimab, un anticorps monoclonal développé par Lilly a permis de réduire significativement le risque de contracter une forme symptomatique de Covid-19, selon une étude réalisée auprès de[…]

Neurologie : Servier signe avec MiNA Therapeutics

Neurologie : Servier signe avec MiNA Therapeutics

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Plus d'articles