Nous suivre Industrie Pharma

abonné

Covid-19 : Et si le test salivaire arrivait enfin ?

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Et si le test salivaire arrivait enfin ?

© Cyril FRESILLON / Sys2Diag / CNRS Photothèque

Alors que face à la pandémie, la France subit un second confinement, un nouveau test de dépistage du Covid-19, baptisé EasyCov, propose une détection rapide et simplifiée du nouveau coronavirus.

« Pouvoir dépister tous les passagers d’un A320 en une heure », telle était l’idée fixe des chercheurs du laboratoire CNRS Sys2Diag, des médecins du CHU de Montpellier et de l’entreprise SkillCell (filiale d’Alcen), lors de la mise au point de leur test de détection du SARS-CoV-2.

Dès le début de la crise sanitaire en mars 2020, les équipes de SkillCell et Sys2Diag ont mis à profit leur expertise dans le domaine du diagnostic pour développer un test de dépistage du Covid-19, orienté autour de quatre axes principaux : « délocalisation, rapidité, fiabilité et répétabilité », comme l’indique Alexandra Prieux, la p-dg de SkillCell.

Et le résultat, c’est le test EasyCov, capable de détecter les personnes infectées par le nouveau coronavirus en seulement 40 minutes. Développé en un temps record, à savoir quatre mois - les délais habituels tournant plutôt autour de trois à quatre ans - ce test a obtenu son marquage CE à la fin du mois de juin 2020. Et contrairement aux tests RT-PCR actuellement utilisés pour le dépistage massif du Covid-19, « qui nécessitent de grosses machines complexes », ce test repose sur la technologie d’amplification virale Lamp du matériel génétique (amplification isotherme médiée par les boucles). « Nous avons opté pour cette technologie, car elle est déjà utilisée sur le terrain et l’idée pour notre test était de s’affranchir des contraintes de l’environnement », justifie la p-dg.

Autre décision prise par les chercheurs : se libérer du prélèvement nasopharyngé « trop compliqué et trop contraignant » qui, selon SkillCell, empêche une bonne fiabilité et répétabilité. « La fiabilité d’un test RT-PCR repose énormément sur la façon dont le technicien va réaliser le prélèvement », rappelle Alexandra Prieux.

Un test salivaire et colorimétrique

« Depuis le début de l’épidémie en France, les autorités de santé expliquent que le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Covid-19 : Novartis prolonge son accord avec BioNTech

Covid-19 : Novartis prolonge son accord avec BioNTech

La signature du premier contrat remonte à février 2021. Novartis vient de signer un nouvel accord avec la biotech allemande BioNTech concernant la production de son vaccin à ARNm contre le Covid-19 développé[…]

21/10/2021 | NovartisVaccins
Covid-19 : Valneva avance sur son vaccin et se projette sur 2022

Biotech en France

Covid-19 : Valneva avance sur son vaccin et se projette sur 2022

Covid-19 : Curevac change de cap et va privilégier son vaccin à ARNm de seconde génération

Covid-19 : Curevac change de cap et va privilégier son vaccin à ARNm de seconde génération

Covid-19 : Bons résultats de phase III pour les anticorps d’AstraZeneca

Covid-19 : Bons résultats de phase III pour les anticorps d’AstraZeneca

Plus d'articles