Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Comment Moderna veut adapter son vaccin, face aux variants ?

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Comment Moderna veut adapter son vaccin, face aux variants ?

© Pexels

Si Moderna a annoncé que son vaccin à ARNm protégeait des variants anglais et sud-africain, la biotech américaine travaille déjà à renforcer son efficacité face aux mutations. 

La biotech américaine Moderna a annoncé, lundi 25 janvier 2021, que son vaccin à ARNm restait efficace contre les variants du coronavirus apparus au Royaume-Uni et en Afrique du Sud, avec des nuances.
 
Si Moderna n’a pas encore livré les résultats détaillés de cette étude réalisée in vitro, en utilisant du sérum issu de patients déjà vaccinés, le laboratoire a annoncé des niveaux d’efficacité similaires face au variant britannique, appelé B.1.1.7. Des résultats qui s’inscrivent dans la lignée de ceux obtenus par le vaccin de Pfizer/BioNTech, communiqués la semaine dernière.
 
L’efficacité face au variant sud-africain, appelé B.1.351, est peut-être plus préoccupante. Si le niveau d’anticorps protecteurs est bien en diminution, divisé par 6, Moderna estime que son vaccin assure cependant des niveaux d’anticorps supérieurs à la quantité nécessaire pour assurer une protection contre cette mutation du SARS-CoV-2.
 
Malgré ce résultat positif, d’autres études devront étayer ces premières preuves d’efficacité. Il faudra ainsi surveiller si l'efficacité se maintient chez les personnes âgées, plus à risque de développer une forme grave de Covid-19. La question de l'efficacité après une première dose reste également ouverte, alors que de plus en plus de pays ont fait le choix d'augmenter le délai entre deux injections de vaccin. Sans attendre ces résultats complémentaires, Moderna développe déjà une stratégie pour adapter son vaccin. 

Une troisième dose de vaccin pour lutter contre les variants ?  

Moderna va ainsi lancer deux développements pour renforcer encore les niveaux de protection offerts par son vaccin à ARNm. Le premier consiste à évaluer l’effet d’une troisième dose en rappel de son vaccin, récemment approuvé dans un schéma à deux doses par l’Union européenne. Cette dose supplémentaire pourrait renforcer l’efficacité de la réponse immunitaire face à des mutations du coronavirus.

La deuxième approche de Moderna vise à développer un nouveau vaccin à ARNm, basé sur la variante sud-africaine. Ce nouveau vaccin pourrait alors être injecté comme une dose de rappel sur les personnes déjà vaccinées. Sans détailler encore les modalités, Moderna annonce travailler à avancer sur une étude clinique de phase I aux États-Unis.

« Nous pensons qu'il est impératif d'être proactifs au fur et à mesure que le virus évolue. Nous sommes encouragés par ces nouvelles données, qui renforcent notre confiance dans le fait que le vaccin de Moderna contre la Covid-19 devrait protéger contre ces variants nouvellement détectés », a  commenté Stéphane Bancel, directeur général de Moderna.

Approuvé depuis le début de l’année en Europe, le vaccin de Moderna est le deuxième vaccin contre le Covid-19 autorisé sur le marché européen après celui de Pfizer et BioNTech. L’Union européenne a commandé 160 millions de doses de ce vaccin.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

API : Provepharm décroche une autorisation de la FDA

API : Provepharm décroche une autorisation de la FDA

Le laboratoire marseillais va produire pour le marché américain. Provepharm poursuit son développement. Le laboratoire marseillais vient d’obtenir l’autorisation de la FDA pour produire les API nécessaires[…]

29/11/2021 | FDAActus Labo
R&D : AstraZeneca ouvre un centre à Cambridge

R&D : AstraZeneca ouvre un centre à Cambridge

NASH : Accord de licence entre GSK et Arrowhead Pharmaceuticals

NASH : Accord de licence entre GSK et Arrowhead Pharmaceuticals

ARNi : Novo Nordisk met la main sur Dicerna Pharmaceuticals pour 3 Mrds $

ARNi : Novo Nordisk met la main sur Dicerna Pharmaceuticals pour 3 Mrds $

Plus d'articles