Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : Les industriels se mobilisent pour produire du gel hydroalcoolique

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : Les industriels se mobilisent pour produire du gel hydroalcoolique

© Pixabay

Les trois laboratoires prennent part à la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

Les trois entreprises ont annoncé vouloir produire du gel hydroalcoolique, devenu un produit essentiel dans ce contexte de crise sanitaire. Boiron « s’engage à répondre à la Direction générale de la Santé, en produisant à partir du 23 mars, quelques centaines de litres de gel par jour », indique Arnaud Delaunay, directeur des relations extérieures chez Boiron. Le produit, à destination de l’Etablissement français du sang, sera fabriqué sur le site de Messimy du groupe, à proximité de Lyon, « qui dispose déjà d’un savoir-faire pour les formes pâteuses », ajoute le directeur.

Pour Pierre Fabre, c’est l’usine de Soual (Tarn) qui va être mobilisée pour produire le désinfectant. Pour ce faire, le gel hydroalcoolique n’étant pas un produit habituellement fabriqué par le groupe, des aménagements des lignes de production vont être réalisés.

Le laboratoire a ainsi l’intention de « reconfigurer une ligne de production habituellement réservée aux shampoings », « utiliser des flacons de 100 ml habituellement utilisés par la marque Klorane » et « réunir les composants nécessaires à la fabrication du gel : alcool, glycérine, eau purifiée et faire imprimer 600 000 étiquettes dans les meilleurs délais », a déclaré Pierre Fabre dans un communiqué.

Le gel hydroalcoolique de Pierre Fabre sera commercialisé en pharmacie sous la marque Ducray et son prix public sera celui fixé par le gouvernement, à savoir un maximum de 3 euros le flacon de 100mL. La production devrait démarrer autour du 25 mars à la réception des étiquettes de conditionnement.

Quant à Janssen, des lots de 5 000 litres de liquide désinfectant sont produits, depuis le 22 mars, sur son site situé à Geel près d’Anvers et à destination des établissements hospitaliers belges comme celui de Gant et de Louvain. Dans des propos rapportés à la RTBF, Stef Heylen, le directeur général de Janssen Pharmaceutica, a tenu a précisé que l'approvisionnement des médicaments produits sur le site n’était « en rien compromis ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

La Bétadine de Mylan, un geste barrière de plus contre le coronavirus

La Bétadine de Mylan, un geste barrière de plus contre le coronavirus

Professeur de pharmacie industrielle et directeur du Laboratoire de Technologie Pharmaceutique Industrielle de Bordeaux (LTPIB), Luc Grislain veut attirer l’attention sur un nouveau geste barrière : le gargarisme de[…]

02/04/2020 | Actus LaboCoronavirus
Genfit poursuit la phase III de l’Elafibranor

Genfit poursuit la phase III de l’Elafibranor

Une visibilité jusqu’en 2021 pour Ose Immunotherapeutics

Une visibilité jusqu’en 2021 pour Ose Immunotherapeutics

Covid-19 : Un test de diagnostic rapide arrive en France

Covid-19 : Un test de diagnostic rapide arrive en France

Plus d'articles