Nous suivre Industrie Pharma

Covid-19 : AstraZeneca teste un antidiabétique

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Covid-19 : AstraZeneca teste un antidiabétique

© Copyright 2013 Catharina Fyrberg

Le laboratoire démarre un essai clinique pour évaluer l'efficacité du Farxiga (dapaglifozine). Cet antidiabétique pourrait réduire le risque de complications liées au Covid-19, chez les patients à risque.

AstraZeneca se lance à son tour dans le repositionnement de médicaments déjà existants en traitement du Covid-19. Le laboratoire débute un essai clinique de phase III pour tester son antidiabétique Farxiga (dapaglifozine). 

Ce médicament est actuellement autorisé en traitement du diabète de type II. Il aide par ailleurs à réduire le risque de troubles cardiovasculaires. C'est cette dernière propriété qui justifie la mise à l'essai de la molécule.

Prévenir le risque de complications chez les patients à risque

Le Farxiga sera ainsi testé chez des patients qui présentent des comorbidités associées à un risque augmenté de développer une forme grave de Covid-19. L'essai, baptisé Dare-19, évaluera ainsi l'effet protecteur de la dapaglifozine chez les patients avec une insuffisance cardiaque, une maladie chronique du rein ou un diabète de type II. L'objectif est de prévenir certaines complications telles que des défaillances d'organes. 

"La dapaglifozine a démontré un effet protecteur sur le coeur et les reins et améliore le pronostic de patients diabétiques de type 2 à haut-risque", a commenté Mikhail N. Kosiborod, cardiologue au Saint Luke's Mid America Heart Institute et investigateur de l'essai clinique. "Les patients atteints de Covid-19 avec une maladie cardiovasculaire sous-jacente présentent le risque le plus élevé de complications morbides. Avec l'essai Dare-19, nous espérons diminuer la sévérité de la maladie et prévenir le risque de décompensation cardiovasculaire, respiratoire et rénale".

L'essai clinique se déroulera en double aveugle, avec un groupe contrôle et un recrutement prévu de 900 patients. La durée de suivi des patients a été établie à 30 jours. L'étude sera menée au Saint Luke's Mid America Heart Institute à Kansas City (Missouri, États-Unis).

AstraZeneca précise également que d'autres centres en Europe pourraient contribuer à l'essai, sans préciser les localisations concernées. 

De nombreux médicaments existants à l'essai

Avec le démarrage de cet essai, AstraZeneca rejoint les nombreux laboratoires qui testent des médicaments de leur portefeuille en traitement du Covid-19. Une stratégie qui permet de gagner du temps en débutant un essai avec des molécules qui ont déjà prouvé pouvoir être administrées en toute sécurité. 

Jusqu'à maintenant, la majorité de ces repositionnements a concerné des médicaments immunosuppresseurs, pour réduire le risque lié aux tempêtes de cytokines. Ce phénomène de réaction de l'organisme au coronavirus est souvent impliqué dans les formes graves de Covid-19

Parmi ces médicaments testés, le RoActemra (tocilizumab) de Roche, l'Olumiant (baricitinib) de Lilly ou encore le Kevzara (sarilumab) du laboratoire français Sanofi. Des molécules qui ont toutes en commun d'être déjà autorisées dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde.

Avec la mise à l'essai d'un antidiabétique, AstraZeneca ouvre peut-être la voie au déploiement d'autres classes de molécules en traitement des formes graves de Covid-19. Les antidiabétiques faisaient notamment partie des molécules d'intérêt identifiées par la biotech française Pharnext, qui travaille au redéploiement de médicaments existants contre le nouveau coronavirus. 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Abbvie s’associe à Jacobio Pharmaceuticals

Abbvie s’associe à Jacobio Pharmaceuticals

La collaboration concerne deux inhibiteurs de la protéine SHP2 impliquée dans la voie de signalisation de certaines kinases.   Le laboratoire américain Abbvie et la biotech chinoise Jacobio Pharmaceuticals ont[…]

03/06/2020 | AbbVieActus Labo
Covid-19 : AveXis va produire un candidat-vaccin

Covid-19 : AveXis va produire un candidat-vaccin

En bref : Inventiva, Poxel, Medincell

En bref : Inventiva, Poxel, Medincell

Hydroxychloroquine : Méthodologie, données... Ce qui est reproché à l'étude parue dans The Lancet

Hydroxychloroquine : Méthodologie, données... Ce qui est reproché à l'étude parue dans The Lancet

Plus d'articles