Nous suivre Industrie Pharma

Course contre la montre pour les traitements contre Ebola

J.C., avec AFP

Sujets relatifs :

, ,

L'épidémie en Afrique de l'Ouest continue de progresser. Le dernier décompte publié par l'OMS la semaine dernière faisait état de près de 2 300 morts sur près de 4 300 malades recensés.

Elle ébranle des petits pays comme la Sierra Leone et le Liberia, déjà fragiles économiquement, et devrait durer entre encore six et neuf mois, pouvant affecter potentiellement près de 20 000 personnes. Tandis que la communauté internationale accroît sa mobilisation (la Commission européenne a ainsi promis de débloquer 140 millions d'euros pour aider les services de santé des pays concernés), l'OMS a fait un point sur les traitements en développement et leurs possibles disponibilités, rapporte l'AFP. Une liste d'une petite dizaine de traitements et d'une poignée de vaccins a ainsi été présentée à des experts, sachant qu'aucun de ces remèdes potentiels ne pourrait être disponible en quantité avant fin 2014. Quelques centaines de doses du ZMapp, un cocktail de trois anticorps monoclonaux développé par les laboratoires Mapp Biopharmaceutical et Defyrus, pourraient être disponibles avant la fin de l'année. Moins d'une dizaine de doses ont été utilisées jusqu'à présent, avec quelques rémissions observées. Mais les stocks sont aujourd'hui épuisés. Le laboratoire japonais Toyama Chemical disposerait de l'Avigan (favipiravir), un antiviral homologué pour la grippe en phase de tests cliniques aux États-Unis. Sous forme de comprimés, donc plus facile à utiliser, l'Avigan pourrait traiter plus de 20 000 patients selon le laboratoire et ses stocks actuels. Le Canadien Tekmira dispose d'un traitement injectable en développement, le TKM-Ebola, dont 900 traitements pourraient être produits pour début 2015. Le laboratoire Sarepta Therapeutics disposerait de stocks pour traiter une vingtaine de malades avec son AVI-7537, qui a seulement fait l'objet d'un essai de phase I, et pourrait produire une centaine de traitements d'ici début 2015. Trois autres traitements moins avancés sont aussi évoqués. Du côté des vaccins, outre les 800 à 1 000 doses d'un vaccin expérimental canadien qui devrait être donné (CPH n°687), GSK doit démarrer une phase I aux États-Unis ce mois-ci. Un autre vaccin canadien, sous brevet de Newlink Genetics, pourrait aussi faire l'objet sous peu d'un essai de phase I.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Le gouvernement philippin a annoncé, le 1er mars, son intention d'engager des poursuites contre des responsables de Sanofi Pasteur pour « négligence grave ayant entraîné la mort » concernant le[…]

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles