Nous suivre Industrie Pharma

Coupes à la hausse chez Lilly à Fegersheim

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Coupes à la hausse chez Lilly à Fegersheim

© Eli Lilly

Le plan de restructuration annoncé en début d'année sur le site d'Eli Lilly à Fegersheim (Bas-Rhin, CPH n°870) serait plus important que prévu. Alors que le laboratoire indiquait 250 suppressions de postes, il s'agirait en réalité de 322 selon la CFE-CGC. C'est ce qui aurait été dévoilé les 6 et 7 février en comité social et économique central. Le décompte se répartirait en 260 départs volontaires de CDI au lieu de 250, et de 62 suppressions de postes « dont la plupart étaient pourvus par des intérimaires ou du personnel à temps partagé », note la CFE-CGC. Lors du projet présenté en début d'année, Lilly avait assuré que 25 postes seraient créés pour les nouvelles compétences requises dans le cadre de la modernisation du site, projet prévoyant un plan d'investissement de plus de 100 millions d'euros pour l'innovation technologique avec le développement de nouveaux produits connectés dans le diabète et l'amélioration de la productivité. Alors que la période d'information, de consultation et de négociation avec les partenaires sociaux doit s'étendre jusqu'en mai prochain, la CFE-CGC s'oppose d'emblée « à une restructuration d'une telle ampleur ». Le syndicat estime que « très peu d'embauches sont prévues et les réductions d'effectifs auront pour effet de générer des impacts importants sur les conditions de travail, la santé et la sécurité des salariés qui resteront en poste ». Par ailleurs, la CFE-CGC évoque des volumes de production du site alsacien qui pourraient migrer vers la Chine, l'Italie et les États-Unis. La direction de Lilly aurait dévoilé « un plan de production réduit de 30 % par rapport à 2017 et 2018 ». Le laboratoire n'a pas confirmé ces chiffres. La direction a reconnu une prévision de « 260 départs volontaires de salariés en CDI en retraite et pré-retraite, ainsi que 25 créations de postes, soit une suppression net de 235 postes d'ici à fin 2020 ». Le complexe de Fegersheim continuera de « recourir à des intérimaires pour faire face aux variations de charges et imprévus », ajoute encore la direction.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Novartis choisit Paris pour son laboratoire d’innovation digitale

Novartis choisit Paris pour son laboratoire d’innovation digitale

A l’occasion du salon VivaTech, qui s’est déroulé du 16 au 18 mai à Paris, Novartis a annoncé l’ouverture, prévue pour l’été prochain, de son nouveau laboratoire[…]

22/05/2019 | InnovationActus Labo
Roche concrétise « l’open innovation »

Roche concrétise « l’open innovation »

Thermo Fisher va produire des API en Irlande

Thermo Fisher va produire des API en Irlande

Novartis s’offre la plateforme de Codexis

Novartis s’offre la plateforme de Codexis

Plus d'articles