Nous suivre Industrie Pharma

Cosmétiques/Shiseido établit une filiale au Brésil

Sujets relatifs :

,

Le fabricant de cosmétiques japonais Shiseido a annoncé l'établissement d'une filiale au Brésil, un marché évalué à 520 milliards de yens par an (4,7 Mrds €) dont 15 Mrds yens dans le haut de gamme, où la demande est en forte augmentation. Shiseido Do Brasil est " la première filiale de Shiseido dans la région " où le groupe vendait jusqu'à présent ses produits dans huit pays, à travers des importateurs spécialisés. Au Brésil, il s'agissait de Cosmosenses Comércio e Importaçao. La filiale démarrera ses activités en mars et sera chargée d'importer, vendre et promouvoir les lignes de maquillage, crèmes de soins et parfums de Shiseido. Selon le groupe, grâce à la robustesse de l'économie brésilienne, " le marché des cosmétiques de haute gamme va augmenter au fur et à mesure que les préférences des consommateurs deviendront plus sophistiquées et que les femmes avanceront dans leurs carrières ". " Shiseido anticipe cette augmentation de la demande en renforçant ses activités et sa présence au Brésil ", a précisé le groupe. Les ventes de Shiseido sur les marchés étrangers ont débuté à Taïwan en 1957. Aujourd'hui, le groupe est présent dans 62 pays. Il a commencé à commercialiser ses produits en Amérique centrale et du Sud en 1992, au Mexique et au Chili, puis a étendu sa zone de couverture en 1993 au Venezuela et Paraguay ensuite à l'Argentine et l'Uruguay (1994) avant de se lancer au Brésil en 1996 et en Colombie en 1997.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles