Nous suivre Industrie Pharma

Cosmétiques/Sanofi Beauté mis aux enchères

Sujets relatifs :

,

Sanofi Beauté n'a pas encore trouvé d'acquéreur, mais les choses ne devraient plus tarder. Après l'échec en décembre de la cession à LVMH, le troisième groupe dans les parfums et cosmétiques derrière L'Oréal et Estée Lauder, le pôle Beauté de Sanofi - qui représente un ensemble de près de 4 Mrds F - suit une procédure de mise aux enchères. C'est ainsi qu'un mémorandum a été envoyé à une dizaine de candidats potentiellement intéressés comme les américains Estée Lauder et Procter & Gamble, le japonais Shiseido ou l'anglo-néerlandais Unilever. A noter que plusieurs financiers se sont également positionnés sur la liste, comme l'américain KKR. D'ici environ deux mois, ces différents groupes devront réfléchir à leurs motivations pour cet ensemble qui regroupe les marques Yves Saint-Laurent, Oscar de la Renta, Van Cleef & Arpels, Roger & Gallet, et éventuellement proposer une offre à la banque Lazard Frères chargée du dossier. Reste un point délicat : le prix de la cession. Après la valorisation en 1997 de ce secteur par les analystes à plus de 6 Mrds F, le nouveau groupe Sanofi-Synthélabo devrait, a priori, rester ferme sur les prix. Encore faut-il que les acquéreurs potentiels acceptent de le payer... n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles