Nous suivre Industrie Pharma

Cosmétiques/parfums/L'Oréal augmente son chiffre d'affaires semestriel de 13,5 %...

Sujets relatifs :

,

Le groupe de cosmétiques français L'Oréal a enregistré au premier semestre 2001 un chiffre d'affaires consolidé de 6,98 milliards d'euros, en hausse de 13,5 % par rapport à la même période de l'année dernière. Les effets monétaires ont eu un impact positif de 1,8 % précise le groupe. A structure et à taux de change identiques, la croissance de l'activité s'est élevée à 7,8 %, et hors effets monétaires à 11,7 %. Le chiffre d'affaires consolidé de la division Cosmétiques a progressé de 13,4 % (+11,6 % hors effets monétaires) indique L'Oréal. L'activité de la division Dermatologie ressort en hausse de 16,8 %, en données consolidées, et de 12,8 % hors effets monétaires. L'Oréal indique avoir bénéficié au premier semestre d'un effet positif de 3,9 % du fait de la consolidation des acquisitions réalisées au cours de l'exercice précédent : Laboratoires Ylang (février), Kiehl's (juin), Matrix (juillet), Carson (août) et Respons (décembre). La participation à hauteur de 35 % dans le créateur japonais Shu Uemura fera l'objet d'une mise en équivalence en 2001. " Le groupe a pu maintenir le fort taux de croissance interne déjà enregistré au 1er trimestre ", relève Lindsay Owen-Jones, président de L'Oréal, qui ajoute que " cette performance renforce notre confiance pour l'ensemble de l'année ".

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles