Nous suivre Industrie Pharma

Contrat d'objectifs entre la région Auvergne-Rhône-Alpes et le Leem

S.L

Sujets relatifs :

, ,
Contrat d'objectifs entre la région Auvergne-Rhône-Alpes et le Leem

© Leem

Le Leem a signé, le 8 février, avec les représentants des industries de santé1 et les partenaires de l'État en région2, un Contrat d'Objectifs Emploi Formation (COEF) des industries de santé, lors du 23e Mondial des métiers, à Lyon. Dans ce document, les partenaires ont pris un engagement de quatre ans (2019-2022) en faveur de l'emploi et de la formation pour soutenir le développement économique des entreprises de santé dans la région. La région a déjà signé des contrats de ce type avec les filières chimie ou numérique.

Avec 1 247 entreprises de santé représentant près de 39 200 salariés, dont 16 541 pour les entreprises du médicament, la filière des industries de santé constitue un secteur stratégique pour l'emploi et le développement économique de la Région. C'est aussi le deuxième bassin d'emplois pour la filière santé en France derrière l'Île-de-France.

Il s'appuie sur de grands groupes, leaders mondiaux sur leur segment de marché (vaccins, diagnostic, santé animale, technologies médicales, biotechnologies...) et un tissu dense de PME innovantes. L'écosystème d'innovation est structuré autour du pôle de compétitivité Lyonbiopôle (et ses différents partenaires dont l'Institut de Recherche Technologique Bioaster), du cluster I-care (technologies médicales et e-santé), du cancéropôle CLARA, et des clusters Nutravita, PRI (Pharmabiotic Research Institute), Innovatherm et l'institut Analgesia. Par ailleurs, la recherche médicale est particulièrement active, organisée autour de 4 CHU et de 2 centres de lutte contre le cancer.

Néanmoins, dans un contexte de transformation digitale, de développement des biotechnologies, de renforcement de la recherche clinique, d'accentuation des exigences réglementaires..., un COEF était devenu indispensable pour une meilleure adéquation entre les besoins des entreprises et les offres de formation proposées, mais aussi anticiper et maintenir des compétences et renforcer l'attractivité et la lisibilité du secteur et de ses métiers.

« Cette démarche collective est portée par un triple objectif : renforcer l'attractivité de notre secteur, soutenir les défis RH de nos entreprises et assurer une meilleure adéquation entre les besoins et les offres de formation », a souligné Pascal Le Guyader, directeur des affaires sociales et industrielles du Leem.

1) Le SNITEM (Syndicat National de l'Industrie des Technologies Médicales), le SIDIV (Syndicat de l'Industrie du Diagnostic In Vitro), Le SIMV (Syndicat de l'Industrie du Médicament et diagnostic Vétérinaire) et leurs OPCA, et le pôle de compétitivité régional Lyonbiopôle.

2) La DIRECCTE, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Pôle Emploi et les rectorats des académies de Lyon, Grenoble et Clermont-Ferrand.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Plus d’un million d’euros d’indemnisation pour une victime de la Dépakine

Plus d’un million d’euros d’indemnisation pour une victime de la Dépakine

Un jeune homme, victime de la Dépakine a été indemnisé à hauteur d’ 1,3 millions d’euros (1 326 721 euros précisément), a révélé le journal Le[…]

Edito : Ces inquiétantes ruptures de médicaments

Edito : Ces inquiétantes ruptures de médicaments

L'homéopathie dans la tourmente

L'homéopathie dans la tourmente

Tensions sur les stocks de certains corticoïdes

Tensions sur les stocks de certains corticoïdes

Plus d'articles