Nous suivre Industrie Pharma

Congrès : Eurobio, l'équivalent de Bio d'ici à 2010?

Sujets relatifs :

« Eurobio est en passe de gagner son pari européen », c'est en tout cas l'ambition affichée par Éric Poincelet, commissaire général du congrès:
« Eurobio est en passe de gagner son pari européen », c'est en tout cas l'ambition affichée par Éric Poincelet, commissaire général du congrès: « Nous avons simplement dix ans de moins que la version américaine et aujourd'hui en 2008, nous sommes déjà au-delà du succès de Bio en 1998, notamment grâce à notre programme de conférences novateur. » L'édition 2008 se déroule à Paris sous la présidence française de l'Union européenne. « Une occasion unique de levier en faveur de l'innovation. Les biotechnologies influent sur les grandes thématiques du futur débattues à la Commission européenne, l'énergie, le réchauffement climatique et l'agriculture », a-t-il précisé. Outre les applications en santé humaine, l'équipe souligne le démarrage des éco-industries et le décollement de la chimie verte, enzymatique en particulier. Autre nouveauté: avoir sollicité Pierre Tambourin, directeur général du Génopole d'Evry, pour présider Eurobio 2008. « J'ai accepté car c'est le moyen de défendre ce secteur stratégique. (…) Les pays qui oseraient ne pas investir dans les biotechnologies commettraient une erreur stratégique », explique-t-il. Le message politique est limpide. Et de reparler du retard pris par la France en la matière, de citer l'exemple israélien (4,6 % du PIB investi dans la recherche), etc. Philippe Pouletty, président de France Biotech, a conservé toute sa fougue et sa liberté d'expression. En vrac, il s'en est pris à la fameuse réforme du Crédit Impôt Recherche, à celle des universités, au retard pris par la France. Il est revenu sur la criticité de la situation française en matière d'innovations de rupture. « Je suis très déçu par cette réforme des universités qui a conservé une gouvernance en cercle fermé, sans donner la possibilité à des managers de talents issus du privé de favoriser l'émergence des meilleurs projets. »
Pour la première fois, Eurobio propose des conférences sur le thème de la chimie verte, l'expression est lâchée, avec comme invité prestige Paul Colonna, de l'Inra, et auteur d'un ouvrage qui porte ce titre. L'occasion lui était donnée de souligner « l'instabilité politique de pays producteurs de pétrole et de la nécessité de trouver des alternatives à la pétrochimie ». Même constat que dans les sciences de la vie: « La France a du retard en chimie verte, elle est en décalage par rapport aux attentes des chercheurs », a-t-il observé. Il cite en exemple Roquette et Metex, aux activités en pleine explosion. Hervé Balusson, président d'Olmix a, quant à lui, témoigné du succès de sa technologie. N.T.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, responsable de la FDA, a annoncé, le mercredi 6 mars, sa volonté de quitter ses fonctions à l'agence de santé publique américaine. Après avoir travaillé à deux reprises[…]

11/03/2019 | PanoramaPanorama
Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles