Nous suivre Industrie Pharma

Compugen et Merck Serono lancent une start-up

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

L'Allemand Merck Serono et la société israélienne Compugen s'engagent dans le domaine des biomarqueurs, via la création de la start-up Neviah Genomics. Celle-ci est dédiée à la recherche et au développement de biomarqueurs prédictifs de la toxicité médicamenteuse. La filiale Merck Serono Ventures apportera le financement initial, qui entre dans le cadre du fonds « Merck Serono Israel Bioincubator ». Mis en place en 2011, ce dernier est destiné à stimuler l'innovation en Israël. Au total, le laboratoire allemand va engager 10 millions d'euros dans ce bioincubateur. Il n'a cependant pas précisé le montant investi pour la création de Neviah Genomics, qui représente le premier investissement réalisé dans le cadre de cette initiative. De son côté, Compugen apportera certaines technologies de recherche prédictives brevetées. Cela lui permettra de détenir une participation dans la start-up et de percevoir des royalties sur les futures ventes. Neviah Genomics disposera d'installations au sein d'Inter-Lab, le centre insraélien de R&D de Merck Serono. Celui-ci offre aux start-up du programme « Merck Serono Israel Bioincubator » une infrastructure de 600 m2 et des services d'incubation. Les tests développés dans le cadre de cet accord seront utilisés pour prédire la toxicité des médicaments. Ils seront aussi intégrés dans une plateforme de biomarqueurs afin d'établir un ordre de priorité parmi les candidats médicaments et de les développer par la suite. Merck et Compugen avaient déjà noué une alliance en 2009, pour la recherche de « signatures de bio-marqueurs » prédictives de la toxicité des médicaments. Compugen est spécialisé dans les protéines thérapeutiques et les anticorps monoclonaux employés dans les domaines de l'immunologie et de l'oncologie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Le magazine Basta ! et son Observatoire des multinationales ont dénoncé, le 13 novembre, pas moins de 14 millions de liens d'intérêts entre les laboratoires pharmaceutiques et les professionnels de santé -[…]

19/11/2018 | PharmaEnquêtes
Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Plus d'articles