Nous suivre Industrie Pharma

Collaboration entre Bayer et Loxo Oncology

L.H.

Sujets relatifs :

, ,

Bayer a annoncé avoir conclu un accord de collaboration avec la société américaine Loxo Oncology pour développer et commercialiser deux nouvelles thérapies anticancéreuses pour les patients atteints de tumeurs d'origine génétique : Larotrectinib (LOXO-101) et LOXO-195. Larotrectinib est actuellement le seul inhibiteur sélectif de récepteurs tyrosine kinase en développement clinique ayant un jeu de données cliniques montrant des réponses significatives et durables, indépendamment du type de tumeur et de l'âge. LOXO-195 permet, quant à lui, de traiter les patients ayant développé une résistance à une thérapie initiale d'inhibition des récepteurs tyrosine kinase. Selon les termes de l'accord, Bayer versera à Loxo Oncology un paiement initial de 400 millions de dollars. Les paiements d'étape pour Larotrectinib et LOXO-195 pourront respectivement s'élever à 450 et 200 M$, sous réserve d'approbation réglementaire et des premières ventes sur les principaux marchés. Les deux groupes développeront ensemble chacun de ces produits, en partageant les coûts de développement par moitié. Il en sera de même pour les coûts commerciaux et les profits réalisés aux États-Unis, où Bayer et Loxo Oncology feront conjointement la promotion des produits. « La collaboration avec Loxo Oncology représente un nouveau tournant dans notre effort pour renforcer notre présence dans le domaine de l'oncologie et souligne notre engagement dans ce champ thérapeutique », a déclaré Dieter Weinand, membre du conseil d'administration de Bayer AG et président de la division pharmaceutique. La société américaine, basée dans le Connecticut, se chargera de la demande d'enregistrement aux États-Unis. En Europe, la première demande d'enregistrement pour Larotrectinib est attendue pour 2018.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Roche signe avec Atea Pharmaceuticals pour 350 M$

Covid-19 : Roche signe avec Atea Pharmaceuticals pour 350 M$

Les deux entreprises vont collaborer pour le développement d'un antiviral actuellement en phase II. Roche et la biotech américaine Atea Pharmaceuticals s'associent pour développer, produire et commercialiser[…]

22/10/2020 | Actus LaboCoronavirus
Pierre Fabre va investir 4,5 M€ pour relocaliser à Gaillac des actifs produits en Allemagne

Pierre Fabre va investir 4,5 M€ pour relocaliser à Gaillac des actifs produits en Allemagne

Servier va investir 100 M€ dans le Daflon à Bolbec

Servier va investir 100 M€ dans le Daflon à Bolbec

Delpharm met la main sur un site polonais de GSK

Delpharm met la main sur un site polonais de GSK

Plus d'articles