Nous suivre Industrie Pharma

Chimie fine/Synthèse à façon : Merck KgaA forme une nouvelle division

Sujets relatifs :

,

L'allemand Merck, après avoir réorganisé ses activités chimiques et de sciences de la vie (Chimie Hebdo n°142, page 4), a rassembé ses activités de production et de services dans le domaine de la synthèse à façon pour l'industrie pharmaceutique, au sein d'une nouvelle business unit. La nouvelle entité, appelée Custom synthesis and services et qui dispose d'un site Internet propre (www.merc-css.com), fera partie intégrante de la division Life Sciences Products, et devrait profiter de la forte croissance affichée par le secteur. Selon Merck, ce marché devrait croître de plus de 10 % par an, et pèse d'ores et déjà plus de 10 milliards de dollars par an. La compagnie collabore déjà depuis plus de 30 ans avec des laboratoires tels que AstraZeneca, Aventis et Solvay, produisant pour leur compte des produits intermédiaires et des principes actifs dont les capacités vont du kilogramme à plusieurs tonnes. Selon Burghard Freiberg, qui dirige la division Pharmaceutical Compounds de Merck, "nous avons l'expertise, les capacités et les unités pour satisfaire aux besoins des compagnies pharmaceutiques". Merck s'attend à un doublement des revenus provenant de la synthèse à façon d'ici 3 à 4 ans. Le chiffre d'affaires de la division devrait ainsi atteindre 100 M euros en 2006. Paralèllement à la production, Merck Custom synthesis & services, compte également développer ses activités de services, et propose, grâce à son réseau d'experts, une assistance à la réalisation des projets de ses clients, couvrant aussi bien la conception, la R&D, et la production à échelle industrielle. La division compte également mettre l'accent sur le développement de procédés de production, l'assistance pour l'augmentation de capacités de production d'ingrédients pharmaceutiques et d'intermédiaires tardifs. Merck dispose actuellement de trois sites de développement, situés à Schaffhausen (Suisse), Pithiviers (France) et Darmstadt (Allemagne), ainsi que de six sites de production à façon, dont trois en France (Pithiviers, Calais et Meysieu) deux en Allemagne (Darmstadt et Gernsheim), un en Suisse (Schaffhausen) et un à Monaco. Par ailleurs, Merck conduit actuellement de nombreux travaux au sein de sa division. Merck Custom Synthesis and Services réalise actuellement l'intégration d'un procédé de chimie des stéroïdes au sein de l'unité de Theramex à Monaco, et l'extension de l'unité pilote de sa filiale Eprova (Suisse). La compagnie a investi 25 M euros dans la construction d'une nouvelle unité pilote à Darmstadt, qui devrait démarrer en 2002, et 150 M euros dans celle d'une unité multi-tâches sur le même site, dont le démarrage est prévu en 2003.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles