Nous suivre Industrie Pharma

Chimie fine : Servier inaugure une nouvelle unité d'intermédiaires à Tolède

Sujets relatifs :

,
Servier a inauguré une unité de production d'intermédiaires pharmaceutiques à Tolède (Espagne), représentant une augmentation de 120 % des capacités de production du site et un investissement de 6 millions d'euros. Le site de Tolède, qui compte 60 salariés, verra ses effectifs progresser de 30 % sur les trois prochaines années.
Tolède produit actuellement 160 tonnes d'intermédiaires pharmaceutiques par an, utilisés dans la synthèse des principes actifs de l'antidiabétique Diamicron (glicazide), de l'antidépresseur Stablon (tianeptine), des antihypertenseurs Hypérium (rilménidine), Artex (tertatolol) et Fludex (indapamide), ainsi que du traitement de l'insuffisance respiratoire Vectarion (almitrine). Le site exporte 100 % de sa production. D'une superficie de 3 000 m 2 , la nouvelle unité permettra au groupe d'accroître la production de ces intermédiaires et d'accueillir celle de nouvelles molécules . Les équipes du site de Tolède ont ainsi conduit le développement du procédé de production d'intermédiaires du procolaran et du valdoxan, molécules en cours de développement. Une fois ces produits homologués, la nouvelle unité hébergera la moitié de la production des intermédiaires de ces deux substances actives. Les équipes de R&D de Tolède, qui travaillent à la mise au point de nouvelles entités chimiques, en relation avec le site français de Bolbec (Normandie), participent par ailleurs à la rédaction de la partie chimie des dossiers de demande d'AMM de ces deux nouvelles molécules, selon Servier. Procolaran est le premier et seul inhibiteur sélectif du canal If (présent au niveau du nœud sinusal cardiaque), à être développé dans le traitement de l'ischémie myocardique. Le dépôt de son dossier d'AMM est prévu pour avril 2004. Le dépôt du dossier de valdoxan (angoniste mélatoninergique), dans le traitement des états dépressifs majeurs, est quant à lui prévu pour décembre 2004. La filiale espagnole de Servier est la seule du groupe à cumuler les activités de production chimique et pharmaceutique, de R&D et d'information médicale. Son chiffre d'affaires s'est élevé l'an dernier à 67 millions d'euros, et devrait atteindre 73 millions d'euros en 2003. Servier est présent en Espagne à travers trois laboratoires : Servier, créé en 1957, Danval, créé en 1991, et Lestral, créé en 1998. L'investissement de Tolède n'est pas le seul actuellement engagé par Servier. A Bolbec, site détenu par Oril Industrie et entièrement dédié à la chimie fine, une nouvelle unité est en construction pour la production du ranelate de strontium, principe actif de Protelos (ostéoporose). Le démarrage de cette unité est prévu pour octobre 2005 et devrait permettre la création de 60 emplois. Le site de Bolbec produit actuellement 1,16 Mt de principes actifs par an et emploie 660 personnes. Le dossier de demande d'AMM de Protelos, traitement qui agit à la fois sur la destruction et la formation physiologique du tissu osseux, a été déposé en juin dernier auprsè de l'EMEA. Par ailleurs, le groupe a investi 56 millions d'euros dans la construction à Gidy (près d'Orléans) d'une unité, la quatrième du site. Devant être opérationnelle au printemps 2004, elle sera destinée à la production de médicaments nouvellement mis sur le marché ou destinés à l'export. Enfin, Servier vient de démarrer, toujours à Orléans, les travaux devant donner naissance à un Institut d'innovation galénique, pour un montant de 8 millions d'euros. Il abritera une cinquantaine de chercheurs.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles