Nous suivre Industrie Pharma

Chimie fine : Saltigo prépare son envol

Sujets relatifs :

,
C'est au salon de chimie fine Informex que Lanxess a choisi de dévoiler une partie de la future stratégie de Saltigo, sa filiale consacrée à la chimie fine. Celle-ci volera en effet de ses propres ailes en avril prochain. Elle continuera à développer et à produire des intermédiaires et principes actifs pour les marchés de la pharmacie, de l'agrochimie et de la chimie de spécialités. Le programme d'Axel Westerhaus, actuellement à la tête de la division Chimie fine et futur directeur général de Saltigo, est clair: « Nous prévoyons de devenir plus efficaces dans tous les domaines, d'établir un profil de marché attractif, d'exploiter notre potentiel d'innovation comme un avantage compétitif et de répondre aux besoins de nos clients et marchés grâce à des investissements ciblés ». Saltigo a d'ailleurs déjà réalisé des investissements au cours des derniers mois. Pour 1,5 Mh, la compagnie a intégré la production de petits volumes (100 ml à 400 litres) dans la nouvelle division « Plant 5 », qui intègre désormais ces activités et une partie de son Central Organics Pilot Plant (ZeTo). « Le nouveau réseau inclut des laboratoires de synthèse en parallèle, la production à façon sur une échelle de 10 à 100 kilogrammes, du contrôle de batchs et des mini-sites pour augmenter les réactions continues », a expliqué Axel Westerhaus. Egalement au programme, une extension de capacités à basses températures pour la production réalisée sur le site de Leverkusen. Pour un demi-million d'euros, ZeTo est actuellement en train d'être équipé d'une nouvelle unité réfrigérée à l'azote liquide afin de pouvoir réaliser des synthèses jusqu'à -120°C. Enfin, Saltigo devrait aussi développer ses capacités cGMP aux Etats-Unis, un marché très actif pour la recherche pharmaceutique. « Nous sommes en train d'analyser et d'évaluer différentes options et nous prendrons une décision dans les prochains mois ». Et en matière d'innovation, Axel Westerhaus compte développer des partenariats de R&D dans un de ses domaine de prédilection, la chimie des organofluorés. En avril, Saltigo prendra son envol avec 1400 employés (500 de moins que ceux employés actuellement par la division Chimie fine). La division chimie fine de Lanxess réalise actuellement la moitié de ses ventes dans l'agrochimie, le reste se répartissant à égalité entre la pharmacie et la chimie de spécialités.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles