Nous suivre Industrie Pharma

Chimie fine : Saltigo double ses capacités cGMP à Leverkusen

Sujets relatifs :

,
Saltigo, filiale de Lanxess spécialisée dans la chimie fine, va investir environ 10 millions d'euros dans un complexe de synthèse cGMP à Leverkusen (Allemagne). Devant être opérationnel à la mi-2007, « il permettra à Saltigo de doubler ses capacités de synthèse cGMP », nous a précisé Axel Westerhaus, directeur général de la filiale de Lanxess.
Le montant relativement restreint de ce projet s'explique par le fait que la société utilisera des installations existantes qu'elle mettra à niveau. Le nouveau complexe de Saltigo hébergera quatre unités multi-produits dont la capacité sera de plus de 200 tonnes par an. Il disposera de réacteurs d'un volume compris entre 2,5 et 8 m3. Cette annonce intervient alors que le groupe a simultanément démarré – toujours à Leverkusen – une unité cGMP d'hydrogénation à haute pression d'une capacité de 500 t/an. Principalement constituée d'un réacteur en Hastelloy de 5 m3, l'unité peut conduire des réactions d'hydrogénation sous des pressions de 250 bars et des températures pouvant atteindre 230°C. Cette installation complétera les capacités dont dispose déjà Saltigo dans ce domaine au sein du ZeTO à des échelles inférieures (développement de procédés et montée en échelle). Saltigo, qui a réalisé environ 400 M€ de chiffre d'affaires l'an dernier, devrait poursuivre ses investissements, à la mesure de ses nécessités. « Nos capacités sont alignées avec nos besoins, estime Axel Westerhaus. Avec nos nouvelles capacités cGMP, nous devrions faire face à la forte demande pour ce type de synthèses que nous enregistrons depuis ces derniers mois. Notre politique d'investissement restera un processus continu ». Le groupe devrait ainsi renforcer sa présence dans la pharmacie, qui représente actuellement le quart de l'activité de Saltigo, contre 50 % pour l'agrochimie et 25 % pour la chimie de spécialité. Car c'est dans la pharmacie – que ce soit avec les big pharma ou les start-up – que Saltigo veut se développer en priorité: « nous voulons aller dans les services “early stage”, faire du générique n'est pas notre objectif », souligne le patron allemand. Un développement qui devrait se faire à l'écart de la consolidation du secteur, assure ce dernier: « notre objectif est clairement de rester à l'intérieur du périmètre de Lanxess. Même si nous voyons beaucoup de rachats dans le secteur, la consolidation n'est pas une tâche aisée ». Saltigo n'a de plus pas l'intention de se forger une présence industrielle en Asie, assure le dirigeant. « 90 % de notre activité concerne la synthèse exclusive, et nos efforts dans cette région se résument à l'approvisionnement en intermédiaires à bas coûts. Quand vous voulez travailler sur les molécules innovantes, une présence en Asie n'est pas nécessaire », conclut Axel Westerhaus.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles