Nous suivre Industrie Pharma

Chimie fine pharmaceutique/Isochem espère obtenir le feu vert pour redémarrer certaines productions de Toulouse

Sujets relatifs :

, ,

Interrogé sur l'avenir de la plate-forme SNPE de Toulouse, toujours arrêtée suite à la décision préfectorale du 21 septembre, Bernard Rivière le directeur général du groupe a affirmé que " le c?ur des unités de production de SNPE n'avait pas été touché par l'explosion et que les installations s'étaient parfaitement comportées sans fuite ni pollution ". Ajoutant que le personnel avait réalisé " la mise en sécurité de l'ensemble de l'usine de manière parfaite " et qu'il espérait obtenir l'autorisation de redémarrer les fabrications " les moins dangereuses, en tout cas celles ne faisant pas intervenir de phosgène ". " Mais " a-t-il précisé " un groupe de réflexion étudie actuellement les conséquences de tous les scénarios possibles ". En revanche, l'arrêt définitif des productions de Toulouse est pour le directeur général de SNPE une véritable aberration, " il ne servira à rien de reconstruire ailleurs une usine si, entre-temps, nous avons perdu tous nos clients " a-t-il affirmé.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles