Nous suivre Industrie Pharma

Chimie fine : Peptides: NeoMPS va tripler ses capacités strasbourgeoises

Sujets relatifs :

,
NeoMPS, filiale du groupe SNPE, a vingt ans. À l'occasion de cet anniversaire, l'entreprise a annoncé la construction d'une nouvelle unité de production de peptides par synthèse chimique de 1500 m2 sur son site de Strasbourg (Bas-Rhin). Elle viendra compléter l'unité de production pilote existante, de 1000 m2, inaugurée en 1997.
Elle permettra surtout à NeoMPS de tripler ses capacités de production de principes actifs pharmaceutiques et de candidats médicaments. Grâce à un investissement de 5 millions d'euros, ce nouveau laboratoire répondant aux normes BPF/cGMP sera opérationnel dans deux ans. Entre quinze et vingt emplois devraient être créés pour accompagner ce développement. NeoMPS est né de la fusion de la Strasbourgeoise Neosystem et de la Californienne Multiple Peptide Systems, basée à San Diego (unité de 4500 m2 inaugurée en 2001). NeoMPS produit sur ses deux sites environ 5000 molécules par an, dans des quantités allant de quelques milligrammes pour la recherche à plusieurs kilos (lots cliniques). Employant en tout 90 personnes, elle a réalisé un chiffre d'affaires stable de 15 M€ en 2005 dont 66 % à l'export. À l'heure actuelle, la synthèse de 40 produits en phase de développement clinique (phase I à III) lui a été confiée, deux Drugs Master Files ont été acceptés et un autre est en cours d'examen. La société propose un catalogue de 70000 peptides différents et travaille principalement pour l'industrie pharmaceutique, qui représente 85 % de ses clients. Parmi ses principaux concurrents, on compte Lonza, qui s'est récemment renforcé dans la synthèse de peptides avec le rachat d'UCB Bioproducts, ou encore Solutia PSD, Bachem et Solvay, présent dans ce domaine via sa filiale Peptisyntha.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles